Carburant : une campagne de boycott démarre aujourd’hui

C’est aujourd’hui que commence la campagne de boycott des distributeurs pétroliers et de leurs produits. Une campagne qui n’est encadré par aucune association de protection de consommateurs ni autre mouvement politique et qui est lancée et suivie notamment au niveau des réseaux sociaux.

Elle intervient pour protester contre les prix (jugés élevés) qui sont en totale déconnexion avec les prix du brut à l’international.

Une position qui est loin d’être une idée reçue ayant reçu un aval scientifique indirect de la par du gouverneur de la Banque Centrale Abdellatif Jouahri. Lors d’un colloque sur les finances publiques tenu en septembre, ce dernier  avait en effet « accusé les sociétés de distribution des produits pétroliers de ne pas répercuter les baisses des cours internationaux de l’or noir sur le consommateur ». « Sur la foi de ses propres calculs, la banque centrale en est arrivée à la conclusion que les distributeurs pétroliers améliorent leurs marges sur le dos du client », peut-on lire sur une brève du journal L’Economiste ayant rapporté les propos du gouverneur.

Il y aurait donc entente sur les prix alors que l’on est censé être sur un marché concurrentiel après libéralisation et décompensation totale?

«Il n’y a absolument aucune entente »,  rétorque Adil Ziadi, président du Groupement des pétroliers du Maroc, dans une déclaration à Tel Quel. Selon lui, « les distributeurs établissent les prix des carburants « en fonction des cours internationaux et des cours du dollar » et « chaque société a ses propres coûts en fonction de leurs installations, des frais d’importation et de leurs frais de stockage au niveau des ports » »,  détaille le porte-parole des pétroliers.

Nos sources confirment aussi l’existence d’une concurrence dont le degré reste à définir entre différents opérateurs.

Le Conseil de la Concurrence qui est lui censé tiré la question au clair est en chômage technique, son mandant étant arrivé à terme sans que de nouvelles instances dirigeantes ne soient mises en place!

Quel succès risque d’avoir cette campagne de boycott?