Bien-Etre SantéFinances-CréditNewsService publicslide

Santé: 150 millions de dirhams pour retaper les hôpitaux de Casablanca

Quatre centres hospitaliers connaîtront des opérations d’extension et de modernisation. Deux centres de santé de proximité verront le jour et l’offre de soins psychiatriques sera renforcée. Les détails dans cette revue de presse tirée du quotidien Assabah.

Quatre hôpitaux de la capitale économique seront rénovés, élargis et équipés. D’après le quotidien Assabah, qui rapporte l’information dans sa livraison du week-end des 14 et 15 mai, il s’agit d’une opération «qualitative» que les centres hospitaliers de la ville n’ont plus connue depuis longtemps.

En effet, explique le quotidien, le conseil de la préfecture de Casablanca et le conseil de la région Casablanca-Settat, recevront dans les jours à venir, les offres portant sur les projets d’extension et d’équipement de quatre hôpitaux de la ville. Ces centres hospitaliers seront ainsi équipés, selon l’objet de l’appel d’offres lancé en ce sens, en matériel, appareils et dispositifs médicaux de diagnostic dernier cri.

L’appel d’offres lancé par les deux instances élues concerne également la construction de deux nouveaux centres de santé de proximité. Le montant alloué à l’ensemble de ces projets a été fixé à 150 millions de dirhams, précise le quotidien. Les projets en question seront réalisés avec la contribution de la direction régionale de la Santé, précise Assabah. Une fois réalisés, ils vont certainement relever le niveau des prestations dans le domaine de la santé dans la ville. Ces projets vont ainsi contribuer à sauver le système de santé qui se trouve dans une situation déplorable, relève le quotidien.

Les infrastructures sanitaires et le niveau de l’offre des soins laissent à désirer, constate le quotidien, au moment où le système de santé s’est nettement dégradé dernièrement. Les établissements hospitaliers sont dans un état tel qu’ils ne peuvent manifestement pas répondre à la demande, surtout après la récente extension du régime de l’AMO à plusieurs catégories sociales. Cette opération devrait injecter, estime le quotidien, des millions de citoyens dans le circuit des soins médicaux et de la couverture médicale.

Dans les détails, souligne le quotidien, les deux conseils élus ainsi que la direction régionale de la Santé prévoient de créer de nouvelles structures dans les centres hospitaliers déjà existants. L’hôpital Bouafi, dans l’arrondissement El Fida, sera par exemple doté d’un nouveau service d’accueil, d’un centre de rééducation et d’un local pour les déchets médicaux. Quant aux hôpitaux Mohammed V de Hay Mohammadi, et El Mansour de Sidi Bernoussi et le centre hospitalier Sekkat, ils seront dotés d’un centre de diagnostic spécialisés, d’une unité de soins dermatologiques et d’un pôle de soins psychiatriques.

Par ailleurs, le conseil préfectoral et la région vont consacrer une enveloppe budgétaire de 87,5 millions de dirhams pour la construction de deux centres de santé de proximité. Un effort sera également déployé pour relever le niveau de l’offre de soins pour ce qui est des maladies psychiatriques. Cinq centres de soins seront ainsi créés à cet effet pour un investissement de 15 millions de dirhams.

De son côté, le ministère de la Santé et de la protection sociale va contribuer à ce projet avec l’acquisition d’appareils et de dispositifs médicaux qui vont équiper ces nouvelles installations. Bien sûr, le ministère s’engage également à fournir les ressources humaines nécessaires au fonctionnement de ces centres.

Source: Le360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page