Culture LoisirsNewsslide

La baisse de la consommation télévisuelle pourrait ralentir plus lentement que prévu, d’après NPA Conseil.

Le cabinet avance que les perturbations auxquelles la télévision traditionnelle a été confrontée appartiennent désormais au passé.

L’idée que la télévision soit comparable à un Titanic cathodique sur le point de sombrer a largement circulé dans l’industrie médiatique. Des prévisions sombres émanent de personnalités telles que Bob Iger, PDG de Disney, qui envisage un « grand précipice » pour la télévision linéaire. Reed Hastings, cofondateur de Netflix, annonce la disparition de ce média « d’ici cinq à dix ans », tandis que Tim Davie, directeur de la BBC, évoque un monde totalement numérique où « la télévision et la radio seront éteintes ». Mais est-ce vraiment le cas?

Certes, le marché publicitaire est en baisse, la concurrence s’intensifie avec l’arrivée de nouveaux acteurs, et le public vieillit rapidement. Ces défis sont bien réels pour les diffuseurs, mais selon NPA Conseil, ils ne devraient pas conduire à un effondrement brutal du média télévisuel.

Source : Lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page