Les plats cuisinés de poisson pas si poisson que ça!

plats_cuisines_poisson_-_6_juin_2016_-_food_boisson

La consommation des plats cuisinés au Maroc n’en est encore qu’à ses débuts. Ceux en poisson le sont encore plus. Mais les résultats de cette étude de CLCV (association français de protection de consommateurs) méritent d’être partagés et commentés. CLCV s’est en effet intéressée à un échantillon de 237 produits brandés poisson. Le constat global est que ces produits ne contiennent que peu de poisson finalement. Ce qui est quasi normal pour des produits industriels devant contenir d’autres substances de coloration, conservation ou juste d’optimisation du coût de revient global. En l’absence de normes réglementaires claires, la tentation à ce niveau sera toujours grande. Analyse à part, quels sont finalement les produits qui contiennent le plus de poisson ? L’étude CLCV montre que les plats cuisinés contiennentseulement 25% de poisson en moyenne! Un pourcentage peu ou prou identique pour les brandades et parmentiers, avec 27% de poisson seulement, contre 29% et 35% pour les soupes et les surimis. Le taux monte à 56,6% et 58,4% pour les panés et les rillettes. «Il y a donc dans votre pané, au supermarché, presque autant de matière qui sert à l’enrobage que de poisson», commente un article signe Marianne. «Qu’importe, vous n’aimez pas le poisson pané ? Mais vos enfants si !», interpelle le magazine français avant de chuter sur une note inquiétée : «ça tombe mal». En effet d’après l’étude CLCV, les panés destinés aux enfants sont moins riches d’un point de vue nutritionnel que ceux destinés aux adultes. «La quantité de poisson y est un peu moindre du fait de l’ajout notamment de pomme de terre ou de fromage dans certaines recettes», précisent les experts de l’association de consommateurs. Pis, les panés pour enfants contiennent,«un peu moins de protéines (…) et sont aussi un peu plus riches en sel, en sucre et en matières grasses saturées». 

Commentaire Facebook