Auto-MotoNewsslide

Ventes automobile: léger repli à fin mars mais une brillante performance du segment particuliers

Au cours du premier trimestre de 2024, le marché automobile marocain a connu des fluctuations significatives, révélant des tendances intéressantes en matière de ventes et de parts de marché. Avec une augmentation remarquable de 28,77% dans un segment clé, examinons de plus près les dynamiques qui ont façonné ce paysage en constante évolution.Ventes de Voitures Particulières (VP)Dans le domaine des voitures particulières (VP), la scène a été marquée par des performances diverses parmi les différentes marques. Dacia, par exemple, a maintenu sa position dominante avec une augmentation impressionnante de 13,54 % par rapport à l’année précédente, atteignant un total de 9 024 unités vendues. D’un autre côté, Ford a surpris avec une croissance spectaculaire de 211,90 % de ses ventes, passant de 223 à 524 véhicules vendus. Cependant, des baisses significatives ont également été observées, notamment chez Peugeot qui a enregistré une chute de 55,14 % de ses ventes.Ventes de Véhicules Utilitaires Légers (VUL)Les véhicules utilitaires légers (VUL) ont également connu des fluctuations notables. Citroën a été confronté à une chute abrupte de 82,22 % de ses ventes, tandis que Toyota a maintenu une stabilité relative avec seulement une légère baisse de 1,63 % par rapport à l’année précédente.Tendances GlobalesEn combinant les ventes de VP et de VUL, le marché global a enregistré une légère baisse de 3,09 % par rapport à la même période en 2023. Cependant, l’augmentation significative de 28,77 % des ventes de VUL a été un élément remarquable, signalant un changement dans les préférences des consommateurs.Le premier trimestre de 2024 a été caractérisé par des dynamiques contrastées sur le marché automobile marocain. Alors que certaines marques ont connu des augmentations spectaculaires de leurs ventes, d’autres ont fait face à des défis importants. Il sera intéressant de suivre de près l’évolution de ces tendances dans les trimestres à venir, ainsi que d’analyser les facteurs sous-jacents qui influencent les décisions d’achat des consommateurs.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page