Crédit Agricole du Maroc crée l’agence par Webcam

Entre la banque classique et la banque digitale pure il y a une étape intermédiaire. C’est d’ailleurs par cette étape là que doit passer aujourd’hui le consommateur marocain habitué à l’agence traditionnelle. Cette étape est l’agence à distance. C’est à dire pouvoir entrer en contact avec son chargé de clientèle à Casablanca tout en étant à Agadir. Ce type d’offres existe désormais et c’est au Crédit Agricole du Maroc qu’on le doit.
Il s’agit en effet d’une innovation majeure que le groupe dénomme le Relais Digital.
Le Relais Digital consiste en effet à transformer le GAB en une réelle agence bancaire où le consommateur entre en contact via webcam avec les responsables de sa propre agence à distance, et effectue plusieurs types de services bancaires. C’est pour le moins une révolution lorsque l’on sait qu’au Maroc les GAB peinent parfois à assure le service minimum à savoir le retrait du cash!

Dans le détail, via un Relais Digital CAM, on peut réaliser les services suivants :
• Retrait Cash (Choix du compte, Choix des dénominations, Retrait de grand montants et
dépassement du plafond)
• Dépôt de cash (Choix du compte, Dépôt de plusieurs dénominations à la fois)
• Dépôt de chèques (Choix du compte, Plusieurs chèques à la fois, Possibilité d’accepter
ou de rejeter un ou plusieurs chèques)
• Encaissement de chèques
• Transfert d’argent
• Paiement de factures (possibilité de lecture du code à barre de la facture
• Demande de service client : information, demande de chéquier, …
• Initiation d’ouverture de compte
• Initiation de demande de crédit
• Offres de nouveaux produits bancaires

La banque explique dans un communiqué officiel qu’à travers cette nouvelle offre elle vise à « rapprocher le réseau GCAM de ses clients et assurer une présence dans les zones rurales éloignées
en mettant à leur disposition la majorité des prestations offertes par la banque en leur évitant de long et fastidieux déplacements ». Ce qui s’inscrirait en parfaite cohérence avec « sa mission de service public visant à assurer l’inclusion financière du monde agricole et rural ».

A notre niveau nous y voyons une innovation produit majeure qui risque de chambouler la façon dont fait la banque au Maroc.