Food-BoissonsNewsslide

Sucre : Lahcen Daoudi veut lever la subventionner à tout prix!

Lahcen Daoudi, ministre délégué aux Affaires Générales, persiste et signe : « il est primordial de lever la subvention appliquée aux pris du gaz butane et au sucre ».

C’est en tout cas le discours qu’il a tenu dans une récente intervention devant le Parlement renchérissant que « n’eut été les femmes pauvres et les couches les plus vulnérables, la décompensation serait déjà entrée en vigueur ».

Au sujet du sucre plus spécifiquement, Daoudi pense que ce qui doit être subventionné c’est le pain de sucre et non le sucre granulé (utilisé par les café et surtout les industriels des boissons gazeuses et autres chocolatiers/biscuitiers/confiseurs, etc.). C’est d’ailleurs le même argument retenu pour le gaz : il est sur-utilisé par les grands fermiers alors qu’ils ne sont pas dans la cible des pauvres et autres vulnérables.

Solution miracle: décompenser le tout et puis redistribuer vers une cible définie des plus nécessiteux.

Question à monsieur le ministre : ne serait-il pas plus sûr et plus facile de cibler les activités économiques pour les empêcher de bénéficier indûment de la subvention que de faire payer tout le monde un même prix (alors que tous n’ont pas le même pouvoir d’achat)?

Autre question: pourquoi décompensation doit aller impérativement de paire avec libéralisation des prix?

Et une dernière question : quel gage a-t-on que l’argent dégagé suite à la décompensation n’ira pas vers une autre forme de gaspillage?

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page