Food-BoissonsNewsslide

Boissons gazeuses/Sucre: la décompensation sera directe

Dans notre traitement de l’information sur la hausse de 50% de la TIC sur les boissons gazeuses programmée dans le PLF 2019, nous avions abordé cela à partir de l’angle de la compensation/décompensation du sucre. Nous avons ainsi titré sans détour: PLF 2019: le gouvernement veut décompenser les boissons gazeuses, là où d’autres médias ont abondé dans le sens de la communication officielle évoquant l’argument diététique!La suite des événements semble nous donner raison. En effet, sous réserve de concrétisation, il semble que le gouvernement se dirige vers l’annulation de cette proposition de hausse de la TIC. C’est en tout cas ce que rapporte le site le360.ma citant une source parlementaire anonyme.Celle-ci justifie cette marche en arrière par le fait que l’Exécutif entend annuler la ristourne de 50% accordée jusque-là aux industriels sur l’achat du sucre dans le cadre de la politique de compensation.« Cette décision se justifie par le fait que les fabricants de ces boissons ne vont plus pouvoir bénéficier de la ristourne sur le sucre de 50% que la Caisse de compensation leur versait dans le cadre du soutien aux produits de base comme le sucre », peut-on ainsi lire dans l’article le360.Donc au lieu de décompenser indirectement en augmentant la TIC, le gouvernement choisit la voie directe.L’impact le plus évident serait alors une augmentation significative du prix des boissons gazeuses.Pour info, ce prix a déjà augmenté à fin octobre, sans attendre la décompensation du gouvernement (voir notre article).

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page