Masen, partenaire de la Coupe du Monde de Windsurf

La « ville des vents » compte un projet éolien en exploitation, et un à l’étude.  La ville d’Essaouira accueille cette année la Coupe du Monde de Windsurf organisée du 27 mars au 7 avril 2018, que Masen sponsorise.

Masen – acteur du développement par le renouvelable – œuvre à optimiser les retombées de ses projets énergétiques et travaille à sensibiliser à la préservation de l’environnement. Ainsi, le Groupe soutient la 3ème édition de la Coupe du Monde de Windsurf, rendez-vous sportif mondial organisé à Essaouira du 27 mars au 7 avril 2018.

Cet évènement, qui verra la participation de cent riders en provenance de vingt-quatre pays, est une formidable opportunité de sensibilisation au vent et à ses usages.

Masen voit en ce partenariat l’occasion d’initier les participants au rôle des EnR dans la lutte contre le réchauffement climatique, ainsi qu’à leur fonctionnement, dans le cadre d’événements sociaux organisés en marge de la compétition. Le vent étant l’élément clé de la Coupe du Monde du Windsurf, des ateliers seront organisés principalement autour de l’énergie éolienne, et seront destinés aux écoliers de la région.  D’autres activités (comme le nettoyage des plages) sont également prévues, traduisant la volonté des organisateurs de sensibiliser les plus jeunes à la nécessité de protéger l’environnement.

Cet évènement sera l’occasion aussi de rappeler au grand public la présence de Masen dans la région, à travers le projet d’Amogdoul. Ce parc éolien de 60 MW s’étend sur une superficie de 1 600 Ha. Il a été mis en service en 2007 et contribue à une réduction d’émission de gaz à effet de serre de 160.000 tonnes de CO2 par an. Masen entend renforcer sa présence dans la région avec le projet de Jbel Hdid d’une capacité de 200 MW, qui s’inscrit dans le cadre du projet éolien intégré de 850 MW. Ce projet qui sera mis en service en 2019 s’étendra sur une superficie de 2 500 Ha et permettra d’éviter l’émission de 560 000 tonnes de CO2 par an.