Déraillement/Train: des voyageurs auraient alerté l’ONCF, en vain!

7 morts et 125 blessés. C’est jusque-là le bilan, provisoire, de l’accident du train ONCF ayant déraillé hier au niveau de la commune de Bouknadel.

Pour l’heure, les raisons du drame n’ont pas encore été élucidées. Elles oscillent cela dit entre la vétusté du rail, celle des fils électriques ou encore une mauvaise manoeuvre du conducteur, décédé d’après des informations non officielles.

Ce qui est sûr est que, quel que soit le cas de figure, la responsabilité de l’ONCF est engagé; surtout que des témoignages largement partagés sur les réseaux sociaux font état d’une catastrophe évitée de justesse sur le train précédant celui qui a déraillé.

En effet, des voyageurs rapportent avoir senti un chavirement des wagons et un déraillement du train et qu’une fois arrivés ils se sont précipités vers les employés ONCF pour les alerter. Mais ils semblent que ces derniers n’ont pas jugé bon d’arrêter le trafic et d’enclencher une action de vérification de l’état du matériel roulant.

Ce drame vient au terme d’une longue série de manquements de la société publique vis à vis de ses usagers: retards devenus la règle, climatisation en panne, hausses répétitifs des prix sans une amélioration de la qualité, etc.

Il est peut être temps de tout réorganiser pour éviter que nouvelles âmes ne soient victimes de futurs manquements.

Commentaire Facebook