Electra devient le premier fabricant de batteries automobile au Maroc à obtenir le label Salamatouna

Filiale du groupe Ynna Holding, Electra, leader national dans la fabrication, le recyclage et la commercialisation de batteries de démarrage automobile, a annoncé avoir reçu le label Salamatouna remis à l’occasion d’une cérémonie organisée à Rabat.

 

Electra est le premier fabricant de batteries automobiles au Maroc à obtenir le label Salamatouna. Cette marque collective de certification a été mise en place par le ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique pour certifier le secteur de la distribution des pièces de rechange automobile et lutter contre la contrefaçon des pièces de rechange.

 

L’obtention de ce  label par Electra fait suite à un audit réalisé en octobre par un comité de labellisation, désigné par le ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique et sous l’égide de l’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR).

Mohamed Lacham, directeur général d’Electra, a déclaré : «Notre position de leader sur le marché marocain des batteries automobile est le fruit d’une stratégie axée sur l’innovation et la qualité. Nous avons fait le choix d’être un acteur responsable et de contribuer de manière active à la lutte contre la contrefaçon. La remise du label Salamatouna vient récompenser nos efforts en ce sens. »

Fournisseur officiel des batteries du groupe Renault au Maroc, Electra a déjà été distingué cette année par l’obtention du Prix Hassan II de l’Environnement.

Depuis novembre 2016, Electra est aussi la première entreprise autorisée par le ministère de l’Environnement pour le recyclage et la valorisation des batteries usagées.

Pour rappel, Electra  dispose d’une capacité de production annuelle de 1 millions d’unités de batterie et a investi 100 millions de dirhams depuis  2011 dans la modernisation de ses outils de production, notamment via l’installation d’une unité moderne de recyclage des batteries usagées située dans son site de production à Sidi Bernoussi.

Commentaire Facebook