50.000 chercheurs d’emploi accompagnés par EFE-Maroc depuis 2008

La Fondation Marocaine de l’Éducation pour l’Emploi (EFE-Maroc), association marocaine affiliée au réseau international Education For Employment (EFE), a célébré son 50.000ème lauréat en présence de ses bénéficiaires et partenaires institutionnels, privés et philanthropiques. L’occasion de dresser un bilan de sa stratégie en matière d’insertion des populations éloignées de l’emploi.

« Nous sommes fiers d’avoir accompagné plus de 50.000 chercheurs d’emploi vers le marché du travail depuis 2008, dont plus de la moitié sont des femmes. Notre mission n’a jamais été aussi d’actualité et nous poursuivrons nos efforts et partenariats stratégiques pour diffuser plus largement nos programmes », indique Anas Guennoun, Président d’EFE-Maroc.

Le programme « Formation-Insertion » d’EFE vise à former de jeunes chercheurs d’emploi aux compétences recherchées par les employeurs et à les insérer dans des postes d’emploi auprès de ses entreprises partenaires. Cette approche axée sur les besoins du marché du travail a permis à EFE-Maroc d’afficher un taux d’insertion de 79% et un taux de rétention de 94% sur l’année 2018.

EFE-Maroc répond à un défi à double enjeu, comme l’explique sa Directrice Générale, Jihane Lahbabi-Berrada. « Nous proposons une solution concrète à deux tristes réalités. D’un côté, le chômage élevé des jeunes, avec plus de 25% des 15-24 ans en recherche d’emploi. De l’autre, les recruteurs ne trouvant pas les profils adéquats pour un tiers de leurs postes vacants. »

La formule d’EFE a convaincu plus de 350 entreprises partenaires au Maroc, dont OKSA qui a recruté plus de 200 lauréats depuis 2017. « Notre partenariat avec EFE nous permet d’explorer un vivier de talents inexploités et de les former de façon pratique au métier de technicien de laboratoire. La formation et l’encadrement qu’ils reçoivent leur permet de se démarquer dès l’entretien d’embauche, puis en entreprise. Ce sont d’excellentes recrues avec une rétention plus élevée que la moyenne », indique Abdelali Khalil, PDG d’OKSA.

« Nous pensons qu’il est impératif pour les entreprises d’ouvrir leurs portes aux jeunes et d’investir dans le développement de leurs compétences » confie Taoufik Rabbaa, PDG de Citi Maghreb. « Depuis 2013, à travers la Fondation Citi, nous soutenons EFE en Afrique du Nord et au Moyen-Orient afin de mettre en œuvre notre initiative globale intitulée « Les Voies du Progrès » pour promouvoir l’employabilité et l’inclusion socio-économique de plus de 500.000 jeunes dans le monde à l’horizon 2020. Nous sommes ravis de voir des résultats concrets de notre partenariat renforcé avec EFE dans la région MENA et de pouvoir continuer à investir dans l’avenir des jeunes au Maroc », poursuit-il.

Mohamed Bahlaouane fait partie des 50.000 lauréats que compte EFE-Maroc. Après des études en informatique, il a cherché un emploi sans succès. Il a été retenu pour intégrer la première formation d’EFE au Maroc en 2007. Il a ensuite intégré le groupe YNNA Holding en tant qu’opérateur de système. Douze ans plus tard, il travaille toujours au sein du groupe et est désormais administrateur de système. Mohamed est un rôle modèle dans son quartier de Hay Mohamedi où il a co-fondé l’association Initiative Urbaine, « un moyen pour moi de renvoyer l’ascenseur », confie-t-il.

EFE-Maroc est une association marocaine fondée en 2008, affiliée au réseau Education For Employment (EFE) qui opère également en Algérie, en Tunisie, en Égypte, en Jordanie, en Palestine, en Arabie Saoudite et au Yémen, appuyé par des bureaux support aux États-Unis (Washington DC et New York), en Europe (Madrid) et aux Émirats Arabes Unis (Dubaï).

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *