Finances-CréditNewsslide

Covid19/Report des traites: le profil des bénéficiaires se précise (détails)

Qui peut bénéficier du report des échéances de crédit Conso/Immo prévu dans le cadre des mesures d’urgence liées à la pandémie Covid19?

On sait déjà que pour les couches les plus vulnérables (Fogarim & co) le report est automatique, sans frais ni intérêt.

Quant aux autres, il faut faire une demande.

Mais comment trancher entre ceux qui méritent et ceux qui ne méritent pas le report des échéances?

Les banques ont trouvé un critère qui semble logique: être bénéficiaire de l’aide de l’Etat (de 2.000 dirhams).

Cela concerne les salariés de la CNSS et les travailleurs de l’informel, notamment ceux ciblés par l’aide aux Ramedistes.

Pour les autres cas, « c’est sur étude de dossier », d’après une source bien informée. Car il est en effet question de prouver le dommage dû à l’arrêt de l’activité ou à l’arrêt du salaire. « Nous avons remarqué que même des fonctionnaires postulaient à ce report alors que leurs revenus ne sont aucunement touchés », explique notre source.

Certaines agences ont déjà commencé à appliquer cette grille de sélection en exigeant un justificatif d’éligibilité à l’aide étatique. Le hic, comme l’affirme ce professionnel de la finance d’entreprise, « est que la CNSS par exemple ne délivre aucune notification ou document attestant de cette éligibilité. Les salariés vont découvrir ça le jour du virement de cette aide sur leurs comptes ».

Donc ce n’est pas gagné pour le moment mais comme déjà martelé plusieurs fois il s’agit d’une situation complètement nouvelle où il est davantage question d’innover et d’apprendre en faisant et surtout en commettant des erreurs.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page