Alimentation en eau potable : Les équipes de Lydec sur le terrain pour garantir la qualité de service en période de crise sanitaire

Dès le début de la crise liée à la pandémie du Covid-19, Lydec a mis en place tous les moyens humains et matériels nécessaires pour garantir la continuité des services essentiels délivrés à ses clients, notamment la pression suffisante sur le réseau d’eau potable pour alimenter convenablement les habitations.

Le dispositif de confinement impacte les habitudes de consommation en eau des foyers. C’est ainsi qu’une hausse de la consommation domestique d’eau et des pics de consommations simultanées peuvent être enregistrés et entrainer une perturbation de la pression dans certaines zones lors des premiers jours de confinement.

Grâce aux 359 capteurs de pression déployés sur tout le réseau d’eau potable et aux systèmes experts de monitoring, Lydec suit en temps réel ces phénomènes de variation de pression sur tout le périmètre de la gestion déléguée et lance les actions correctives nécessaires dès que des dysfonctionnements sont enregistrés.

Ainsi, pour maintenir un service d’eau potable de qualité dans les zones concernées
et garantir le niveau de pression suffisant, Lydec a d’ores et déjà lancé des travaux
de renouvellement et de renforcement du réseau d’eau potable, de mise en service
de surpresseurs dans certains nouveaux lotissements et de pose de surpresseurs mobiles.

De plus, Lydec a également procédé par précaution à l’augmentation de la capacité
de stockage des réservoirs d’eau, et poursuit en continue l’analyse de la qualité de l’eau distribuée.

Enfin, et dans le cadre de son engagement en faveur de la gestion durable des ressources naturelles, Lydec maintient en cette période de crise sanitaire son activité de recherche
et de réparation des fuites d’eau. En effet, celles-ci, peuvent aussi être à l’origine de manques de pression sur le réseau de distribution. C’est ainsi, que, chaque semaine, plus de 300 km
de réseau sont inspectés et plus de 250 fuites sont réparées. Ces actions contribuent
à la préservation des ressources en eau du Maroc.

La distribution de l’eau potable en chiffres :
• 36 réservoirs de stockage d’une capacité totale de 667 130 m3
et d’une autonomie de réserve de près de 29 h ;
• Plus de 6 600 km de réseaux ;
• 243 602 branchements ;
• 19 stations de pompage et 23 surpresseurs ;
• 1 800 pré-localisateurs fixes de fuites ;
• 359 appareils de mesure de pression en continu ;
• 3,8 millions de mesures de pression par an ;
• Environ 200 millions de m3 distribués en 2019.

Commentaire Facebook