Programme VISA FOR MUSIC 2020 – Du 18 au 21 novembre

VISA FOR MUSIC : le marché incontournable des musiques du Maroc, d’Afrique et du Moyen-Orient
Cette crise sanitaire mondiale inattendue et exceptionnelle oblige les artistes et les acteurs de la culture, dont nous faisons partie, à se réinventer et à trouver des nouveaux modes de travail, des nouveaux moyens de subsistance et de nouvelles façons d’être en lien avec le public, constituant de véritables changements de paradigme.

L’annulation de plusieurs festivals et événements culturels dans le monde est un coup dur pour toute la filière musicale : artistes, bookeurs, producteurs, agents d’artistes, prestataires de services et prestataires techniques, etc. Une filière qui dans notre région souffre suffisamment déjà depuis longtemps de l’absence de politiques culturelles, de soutien économique, de visibilité, de manque de professionnalisation, de manque de droits, de mobilité ou d’octroi de visas pour exposer davantage les créations musicales et ainsi être visible dans le marché mondial de la musique.

Visa For Music, une édition digitale « déconfinée »

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Visa for Music maintient son engagement et revient le temps d’une édition digitale « déconfinée » qui se tiendra du 18 au 21 novembre 2020.

Les circonstances ne permettront pas la tenue de concerts en live, mais le festival sera l’occasion d’enregistrer des capsules vidéo pour une vingtaine de groupes marocains et résidents au Maroc. Des conférences seront organisées, en ligne cette année, afin de pouvoir être suivies par tous.

Visa For Music accorde une importance particulière à respecter la parité, dans le choix des artistes, tant émergents que confirmés, et des intervenants ainsi qu’un équilibre territorial et des esthétiques musicales, en choisissant des artistes originaires de diverses régions du Maroc telles que Mohammadia, Casablanca, Safi, Oujda, Chefchaouen, Ifrane, Rabat, Agadir, Azilal, Laayoune, Khemissat, Témara, Fès, Boumalne Dades, Skhirat, et Essaouira.

SHOWCASES

Visa For Music souhaite ainsi continuer à participer à la structuration et la professionnalisation de la filière musicale, au développement des industries culturelles et créatives, et à la création de valeur pour les artistes, en organisant une édition adaptée au contexte actuel et maintenue dans la résilience, “l’édition déconfinée”, dans le strict respect des mesures de prévention. Elle sera donc dédiée principalement aux artistes et professionnels marocains ou résidents au Maroc.

Suite à l’appel à candidature lancé en février dernier, les artistes nationaux sélectionnés ont été pris en charge à Rabat pour bénéficier d’un enregistrement de capsules vidéo réalisées par Visa For Music. Ceci, toujours dans le souci de favoriser et promouvoir le rayonnement et le développement des artistes marocains, d’autant plus nécessaire dans le contexte actuel difficile pour le secteur de l’industrie culturelle.

Les membres du Jury 2020 :

Cinq personnalités de la culture et du monde de la musique, sélectionnent minutieusement chaque année les artistes qui se produiront en showcases.

Lama Hazboun – Jordanie

Fondatrice et directrice du Festival de jazz d’Amman, et cofondatrice et directrice générale d’OrangeRed.
Pierre Claver Mabialia – Congo Brazzaville

Comédien, metteur en scène, opérateur culturel, formateur des administrateurs et managers culturels, basé à Pointe-Noire au Congo-Brazza.
Shiraz M’rad – Tunisie

Journaliste, fondatrice du site jomhouria.com et de la société Médias plus. Membre dans plusieurs jurys tels que les journées musicales de Carthage.
Melody Zambuko – Zimbabwe

Directrice du Music Crossroads Zimbabwe ainsi que consultante avec plusieurs années d’expérience dans la programmation artistique pour les festivals, comme HIFA (Harare International Festival of the Arts 2007 – 2014).

Othman Nejmmeddine – Maroc

Ancien directeur à la Fondation Ali Zaoua du Centre culturel Les Etoiles du Souss, directeur de l’Organisation Africaine de l’Industrie de la Musique (AFROMI) et conseiller artistique et ancien directeur de production du festival/salon Visa For Music.

Programme des showcases diffusés en ligne :

Le jury a sélectionné 17 groupes marocains pour faire partie de cette nouvelle édition. Voici la liste confirmée des artistes/groupes, et le programme de diffusion de leur showcases :

Mercredi 18 novembre

20H00             :           The Souissi BrothersRabat

20H30             :           SnitraOujda

21H00             :           Hasba GrooveSafi

21H30             :           Rhita Nattah Fès

Jeudi 19 novembre

20H00             :           Tasuta N-imalBoumalne Dades

20H30             :           Arnaud N’GazaCasablanca

21H00             :           LeilaOujda

21H30             :           FigoshinIfrane

Vendredi 20 novembre

20H00             :           Sonia NoorCasablanca

20H30             :           AissaouiLaâyoune

21H00             :           Naji SoulAgadir

21H30             :           BabelMohamedia

22H00             :           KhtekKhemissat

Samedi 21 novembre

20H00             :           JubantoujaAzilal

20H30             :           Hadra ChefchaouniaChefchaouen

21H00             :           Jazz’Amazigh Témara

21H30             :           D33pSoulSkhirates / Essaouira

FORUM SUR LES INDUSTRIES CULTURELLES ET CRÉATIVES EN AFRIQUE

Avec la participation des professionnels et d’artistes du Maroc, d’Afrique et du Moyen-Orient
Dès sa création en 2014, Visa For Music, premier marché professionnel et festival des musiques du Maroc, d’Afrique et du Moyen-Orient, a placé au cœur de ses missions la question de la structuration et de la professionnalisation de la filière musicale, et plus largement du secteur culturel.
L’objectif est de mettre en valeur ce secteur dont le potentiel constitue un levier fondamental non seulement pour la promotion d’une économie soutenue, partagée et durable, mais aussi pour la cohésion sociale, le vivre-ensemble, la sécurité et l’inclusion des jeunes dans une dynamique constructive.
Pour cette édition digitale, Visa For Music proposera quatre thématiques pour débattre du rôle et du poids économique et social des industries culturelles et créatives, avec une transmission digitale afin de permettre aux intervenants internationaux de participer également. Ces rencontres viseront à valoriser les opérateurs culturels du continent, se saisir des questions de la jeunesse et aussi encourager les entreprises locales à soutenir les Industries Culturelles et Créatives.

Thématiques & programme :

  1. La musique actuelle vs. le digital : le virtuel pourrait-il faire oublier l’émotion du live ?

Comment la scène urbaine tire profit de la transition digitale dans le secteur musical, entre démocratisation de la création et autoproduction ? Les nouveaux outils du numérique peuvent-ils être créateurs de valeur ? Les plateformes digitales constituent-elles de nouvelles vitrines pour les artistes à l’heure où la distanciation physique est de mise ? Quid dans les pays du Sud ?
MERCREDI 18 NOVEMBRE 

15H00 – 16H30 / En français

– Modératrice   :              Jihane Bougrine – Chanteuse

– Intervenants  :              Kane Limam – Festival Assalamalekoum

José Da Silva – Sony Music Côte d’Ivoire

Amadou Fall Ba – Association Africulturban

Abdeslam Alaoui – MOGA Festival

Hakim Erajai – Manager d’artistes urbains

Mehdi Ouhaddi – Festival Hip Hop

17H00 – 18H30 / En anglais

– Modérateur    :              Raoul Rugamba – Africa in colors

– Intervenants  :              Marcus Gora – Manager of Makoomba

Lucy Ilado – Music in Africa

Nothando Migogo – CEO of Sosela

Wiseman Ngubo – CAPASSO

Faty Badi – Média Expert

La création, l’entreprenariat et le management culturel au féminin.

Comment réussir quand on est une femme dans une industrie culturelle encore imprégnée par le patriarcat ? Quelles motivations ont forgé les parcours de ces artistes aujourd’hui couronnées de succès ? Les intervenantes s’interrogeront sur la place des femmes dans le paysage de la création, et nous partagerons leurs expériences, leurs atouts et leurs conseils pour surmonter les préjugés et réussir dans l’univers musical en tant que femme dans notre région.

JEUDI 19 NOVEMBRE

15H00 – 16H30 / En français

– Modératrice   :              Magali Wora – Management culturel et artistique

– Intervenantes :             Sonia Noor – Chanteuse

Yousra Mansour – Chanteuse

Nathalie Mefe – Salon Escale Bantoo

Amani Samaan – Festival Beirut & Beyond

Naneth Nkoghe – Chanteuse

 17H00 – 18H30 / En anglais

– Modératrice   :              Christina Hazboun – MARSM

– Intervenantes :             Madam Louise W. McMillian – Liberian ministry of Culture

Sandra Nankoma – Singer

Lama Hazboun – OrangeRed

Ouafa Belgacem – Culture Funding Watch

Mphatso Chidothe – Female artists manager

La culture vivante malgré la pandémie : les artistes et acteurs culturels en résilience.

Durant cette période incertaine, les artistes et acteurs culturels ont dû se réinventer et créer de nouveaux modes de création et de diffusion. Cette conférence sera l’occasion pour quatre artistes issus d’univers/pays différents d’échanger sur les difficultés qu’ils ont rencontrées, et les moyens mis en place pour les surmonter.

VENDREDI 20 NOVEMBRE

15H00 – 16H30 / En français

Modératrice   :              Josiane Maténé – Entrepreneuse

– Intervenants  :              Alif Naaba – Rencontres musicales africaines

Tony Mefe – Salon Escale Bantoo

Ghita Khaldi – Association Afrikayna

Yannick Drick – Salon Chad Music Expo

Imed Alibi – Journées Musicales de Carthage

17H00 – 18H30 / En anglais

– Modérateur :           Herman Kabubi – Bayimba foundation

– Intervenants :         Melaku Belay – Fendika cultural center

Chisomo Makunje – Singer

Shabani Ramadhani – Marhaba music expo

Gabriella Peppas – Ilifindo

Phillip Sithole – Deputy city manager

Les industries créatives en Afrique en temps de crise sanitaire : perspectives et recommandations.

La pandémie a permis de développer de nouvelles pratiques virtuelles dans le domaine culturel. Quelles innovations positives les professionnels des industries créatives ont pu mettre en place durant cette période ? Comment garder une composante digitale de manière durable dans l’industrie culturelle ?

SAMEDI 21 NOVEMBRE
15H00 – 16H30 / En français

Modérateur    :              Luc Mayitoukou – Zhu Culture

– Intervenants  :              Pierre Claver Mabiala – Arterial Network

Yacouba Konate – MASA d’Abidjan

Alain Bidjeck – MOCA

Oumy Régina Sambou – Africulturelle

 17H00 – 18H30 / En anglais

Modératrice   :              Peace Ahouissou – Cultural manager

– Intervenants :                Dr. Sipho Sithole – Native Rythms productions

Eddie Hatitye – Music in Africa

Melody Zambuko – Music Crossroads Zimbabwe

Yusuf Mahmoud – Sauti za Busara festival

Matilda Salima – Music Crossroads Malawi
Visa For Music est organisé par la structure culturelle Anya en partenariat avec Atlas Azawan et la Fondation Hiba.
Anya, entreprise culturelle, est lauréate du programme d’incubation et d’accélération d’Afrique Créative, financé par l’AFD – Agence française de développement, qui vise à maximiser le potentiel d’opérateurs culturels africains alliant créativité et volonté d’entreprendre.

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *