Galaxy Note 7 : The End?!

Fin de parcours pour le Galaxy Note 7. La presse internationale rapporte en effet des échos voulant que la firme sud-coréenne arrêterait la production de ce nouveau modèle censé consacrer la suprématie de Samsung sur le marché des smartphones.

L’agence de presse sud-coréenne Yonhap qui a été la première à sortir l’information rapporte que cette décision avait été prise en concertation avec les autorités sud-coréennes, américaines et chinoises de protection des consommateurs.

La décision d’arrêt serait motivée par l’apparition de nouveaux cas d’explosion de mobiles causées par des surchauffes de batteries sur des appareils de remplacement (après les premiers couacs).

Samsung Electronics a tenté peu après de clarifier les choses.

«Nous sommes en train d’ajuster les volumes de production pour améliorer le contrôle qualité et permettre des investigations approfondies à la suite des récentes explosions de Galaxy Note 7», a indiqué le groupe dans un communiqué.

Dimanche 9 octobre 2016, la compagnie de télécommunications américaine AT&T et son concurrent allemand T-Mobile ont annoncé qu’ils cessaient les échanges de Galaxy Note 7 dans l’attente d’investigations complémentaires.

L’américain, troisième client le plus important de Samsung, a décidé de fournir aux propriétaires de Samsung des modèles différents. T-Mobile, quatrième plus gros client de Samsung, ne proposera plus le Note 7 à la vente.

Ces annonces ont été accueillies fraîchement par les investisseurs, le titre du géant sud-coréen perdant jusqu’à 4% dans la matinée avant de terminer finalement la séance à Séoul sur un recul de 1,52%.

« Les images de téléphones carbonisés ont inondé ces dernières semaines les réseaux sociaux, humiliation suprême pour un groupe qui se targue d’être le champion de l’innovation et de la qualité », commente le site et chaîne canadiens TVA Nouvelles visiblement pas très fans de la marque coréenne.

 

Malgré cette crise, Samsung Electronics a tablé vendredi sur une hausse de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre supérieure aux attentes des analystes.

A suivre.