Food-BoissonsNewsslide

Casablanca: Grande affluence vers les boulangeries-pâtisseries durant le Ramadan

En ce mois sacré de Ramadan, la table du Ftour des Casablancais, à l'instar de toutes les familles marocaines offre une variété de saveurs et de délices composés notamment de plats traditionnels et de pâtisseries fait-maison mais également de produits revisités par les grandes boulangeries de la métropole qui connaissent une grande affluence durant ce mois béni.

Saida, une fonctionnaire qui habite le quartier de Californie, se rend chaque jour à 15 heures chez son boulanger pour s’approvisionner en viennoiseries, Briouates et autres mini-pizza.

« S’il est vrai que pour la femme marocaine, le Ramadan est l’occasion propice pour montrer son savoir faire culinaire en préservant les plats traditionnels, elle se voit obligée de recourir aux boulangeries pour acheter de la viennoiserie, Mhencha ou autre pain complet, car elle n’a plus le temps pour tout préparer à la maison, comme cela a été le cas dans le passé », a-t-elle dit.

Pour cette quadragénaire, les boulangeries de la métropole offrent une variété de gâteaux et autres délices. « J’y trouve les recettes traditionnelles mais aussi modernes », a-t-elle indiqué, soulignant que pour celles et ceux qui manquent de temps, les boulangeries offrent des variétés d’aliments sucrés et salés irrésistibles.

De son côté, Reda, un trentenaire célibataire et client fidèle d’une grande boulangerie de la place, estime que les produits offerts par les boulangeries-pâtisseries répondent largement à la demande du consommateur

 »On y trouve de tout, Chebakia, viennoiseries, pain de tout genre et Briouates, assure ce jeune qui peut goûter à tout même vivant loin de sa famille.

Dans un entretien à la MAP, Said Moueden, Manager dans une grande pâtisserie explique que durant ce mois sacré, les clients viennent s’approvisionner particulièrement en début d’après midi. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

La demande va plus vers le pain (pain complet, baguette), les viennoiseries et les produits salées, indique M. Moueden, notant que cette année la demande est plus forte par rapport à l’année dernière où tout le secteur a souffert du manque de la clientèle à cause du confinement imposé par les autorités sanitaires.

Actuellement, nous enregistrons une nette augmentation (30 à 40 pc) par rapport à la même période de l’année dernière, mais toujours en baisse par rapport à 2019, a-t-il fait savoir, soulignant que l’offre de cette structure qui emploie 70 personnes, couvre largement la demande.

Pour sa part, le président de la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc (FNBP), Lhoucine Azaz, a indiqué qu’à l’approche de l’Iftar, les clients viennent s’approvisionner en aliments nécessaires pour garnir leurs tables.

M. Azaz, qui est également vice-président du réseau bio-professionnel des céréales, a fait savoir que les impacts du confinement sanitaire ont poussé les acteurs du secteur, à l’instar des autres composantes de la société, à revoir leur mode de gestion.

La rationalisation des dépenses constitue un pari à gagner à cause des contraintes qu’a connues le secteur liés à l’augmentation des coûts, l’arrêt de travail imposé par les mesures préventives et la baisse de la demande des propriétaires de cafés, de restaurants et des traiteurs qui constituent les principaux clients.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page