LancementsMode-Beautéslide

Women’s Clinic: une clinique marocaine nouvelle génération dédiée à tous les stades de vie de la femme

Women’s Clinic élargit son offre de prestations multidisciplinaires. Outre, la prise en charge de l’infertilité, son domaine de prédilection, à travers son centre d’excellence, rebaptisé Africa Fertlity Center, la clinique vient d’intégrer un nouveau pôle dédié à la gynéco-esthétique, au grand bonheur des femmes d’aujourd’hui à la recherche d’une approche médicale personnalisée, humaine et cohérente.

Equipée des toutes dernières techniques dans le domaine de la médecine esthétique intime, la Women’s Clinic offre à travers son pôle de cosméto-gynécologie plusieurs solutions destinées à la reconstruction de l’appareil génitale de la femme.

Si auparavant, les questions liées à l’intimité étaient tabou, aujourd’hui nous en parlons librement. De nombreuses femmes n’hésitent pas à consulter pour résoudre un problème concernant les zones intimes. La médecine esthétique gynécologique propose une panoplie de techniques à même d’apporter des solutions efficaces et ciblées pour répondre aux attentes des femmes désireuses de reconstruire leurs zones intimes.

Women’s Clinic investit dans la cosméto-gynécologie 

Spécialisée dans la prise en charge de la santé des femmes de l’âge de l’adolescence à la ménopause, Women’s Clinic lance une multitude de nouvelles techniques dédiées aux parties intimes de la femme. L’objectif étant de répondre à une demande de plus en plus grandissante. « Le but est d’apporter des solutions efficaces et ciblées pour garantir le bien-être des femmes » lance le Pr Omar Sefrioui, gynécologue obstétricien-directeur de la Women’s Clinic. « La Cosméto-esthétique s’est imposée comme une spécialité à part entière, en vue d’améliorer l’aspect esthétique et fonctionnel de l’appareil génital », explique-t-il.

En France, on estime qu’une femme sur six est concernée. En effet, les filles s’assument plus et n’hésitent plus à avoir recours à la chirurgie réparatrice pour corriger les défauts de leurs parties génitales. L’objectif, in fine, est d’aboutir à une meilleure qualité de vie et un bien-être physique et moral.

La santé reproductive au même titre que la santé sexuelle sont partie intégrante de notre santé, selon l’OMS. Ainsi de nombreuses femmes en quête de perfection et de bien-être font appel à la chirurgie esthétique gynécologique.

Rajeunissement vaginal, rééquilibrage des désordres intimes, sécheresse vaginale, irritation chronique, inconfort sexuel, …sont autant de motifs de consultations.

Pourquoi avoir recours à la Cosméto-gynécologie ? 

En effet, après un ou plusieurs accouchements ou tout simplement l’effet du processus naturel du vieillissement et à l’approche de la ménopause, on assiste à une sécheresse des muqueuses vaginales, une perte de l’élasticité du périnée, une réduction de la trophicité, ou encore une incontinence urinaire,…tous ces phénomènes peuvent engendrer des malaises physiques et psychologiques. D’où l’importance de la prise en charge gynéco-esthétique. Le but est d’améliorer l’aspect esthétique et fonctionnel.

Une offre exhaustive 

Dans cette optique, Women’s Clinic propose une panoplie de techniques pour répondre à divers problèmes liés au rajeunissement et à l’embellissement de la zone vulvo-vaginale, en vue d’améliorer les relations sexuelles.

En effet, la chirurgie intime de la femme et la cosméto-gynécologie englobe plusieurs pratiques, telles que la vaginoplastie, la labioplastie, le traitement du clitoris, l’amplification du point G, le traitement des sécrétions, ou encore l’hymenoplastie.

Women’s Clinic s’est dotée des dernières technologies pour corriger les dysfonctionnements qui influent sur la vie sexuelle, telles que la béance vulvaire, l’asymétrie des lèvres, la sécheresse vaginale, l’incontinence urinaire, etc. L’objectif étant d’améliorer la qualité de vie des femmes en quête de perfection et de bien-être.

Combler les grandes lèvres, regonfler le point G, ou encore lutter contre les incontinences à travers une simple injection d’acide hyaluronique, une graisse autologue, un traitement au laser,…sont autant de pratiques non invasives qui changent l’intimité des couples.

Des techniques de dernière génération 

Pour se faire, Women’s Clinic s’est équipée de deux lasers de dernière génération. Le Laser CO2, Cinosure. D’usage médical et esthétique, cette technologie de pointe s’adresse à toutes les femmes de tout âge, et permet d’obtenir des résultats sans douleur et sans bistouri. Il est destiné au traitement de l’incontinence urinaire d’efforts, au relâchement vaginal et à la sécheresse vaginale.

Par ailleurs, le laser d’iode, recommandé en post-opératoire, permet d’accélérer la cicatrisation et d’atténuer les douleurs à la suite d’une intervention chirurgicale.

L’acide hyaluronique pour renforcer le point G

Pour plus de relief et d’épaisseur, une simple injection d’acide hyaluronique sur le point G, permet une nette amélioration de sensation de plaisir. « Cette pratique qui permet d’excellents résultats est recommandée éprouvant peu ou moins de plaisir suite aux grossesses successives. » rappelle le Pr. O.Sefrioui.

Repulpler les grandes lèvres 

Egalement, non invasive, cette intervention ne nécessite pas de passage au bloc opératoire. Une simple injection de graisse autologue ou d’acide hyaluronique suffit pour donner à l’organe génital un aspect plus jeune et plus esthétique permettant également de limiter l’asséchement, les fuites de sécrétions et la modification du PH.

Enfin, le rajeunissement vaginal est une intervention de chirurgie intime qui consiste à restaurer les muscles du périnée en rétricissant également un vagin trop distandu et parfois réduire des petites lèvres devenues très exubérantes dans un but esthétique. Cette intervention a pour objectif de rétablir la musculature du périnée, de renforcer les tissus et rétrécir le canal vaginal en lui redonnant un diamètre optimal.

La chirurgie endoscopique 

Par ailleurs, il est à noter que la Women’s Clinic dispose d’une unité de chirugie endoscopique ambulatoire, dirigée par le Pr Sefrioui, où sont réalisées des interventions endoscopiques assez évoluées, notamment les hystéroscopies opératoires dans le cadre du traitement chirurgical des pathologies endo-utérines.

La vitrification 

Last but not least, il convient de rappeler que la Women’s Clinic, à travers son pôle de fertilité, AFC a été pionnier dans le domaine de l’infertilité. C’est le premier centre qui a développé la vitrification au Maroc. Une technique qui permet aux couples de conserver leurs ovules, en particulier ceux qui sont concernés par un traitement de chimiothérapie. « Ces techniques demeurent très accessibles et rendent un énorme service aux femmes souhaitant procréer, sachant que le don d’ovules n’est pas autorisé au Maroc pour des questions religieuses et légales. »

Source: Communiqué officiel

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page