Food-BoissonsNewsslide

Thé: 400 marques se partagent le marché local

Près de 400 marques de thé distribuées par plus de 100 importateurs sont commercialisées au Maroc, pour une consommation de plus de 70.000 tonnes par an, selon une étude du groupe Sunergia.

« Après avoir fait son entrée au Maroc il y a près de 300 ans, il n’a pas fallu un siècle avant que le thé ne passe du statut de boisson rare, réservée aux personnalités importantes, à celui de boisson populaire, consommée par tous », indique Sunergia dans une étude sur la notoriété des marques de thé au Maroc, dans le cadre d’une série consacrée aux Top-Of-Mind des marques.

« Sebaa » et « Sultan » sont les deux marques les plus présentes à l’esprit des Marocains et constituent à elles seules 54% du classement de la notoriété des marques de thé au Maroc en 2021, relève l’étude.

Sebaa remporte le titre de top-of-mind 2021 avec le niveau de notoriété le plus élevé, soit 28%, « un résultat qui paraît logique si on prend en compte le poids du groupe Bellakhdar auquel appartient la marque », précise Sunergia, notant que ce dernier fait partie des importateurs de thé les plus importants depuis plus de 50 ans au Maroc.

Le groupe est également célèbre en tant que distributeur grâce à sa filiale Bella Tawziaa qui assure la distribution de plus de 15.000 tonnes de thé par an. Cette filiale encourage les commerçants à acheter les produits Sebaa, notamment à travers son programme de fidélité qui cible les détaillants de toutes les régions du Maroc.

Présent sur tous les canaux de communication (télévision, radio, presse écrite, affichage et internet), Sultan, de son côté, met en avant sa marque et les valeurs qu’elle promeut, à savoir la célébration des traditions marocaines, la noblesse et l’authenticité de ses thés, par des campagnes de communication soutenues.

« Avec 273.213 abonnés sur Facebook et quelques 6.000 sur Instagram, la marque communique de façon régulière avec les internautes à travers divers types de publications (infos et conseils, actualités, jeux-concours… ), en plus d’une chaîne YouTube qui compte quelques 1000 abonnés », relève l’étude.

Conditionnée à Tan-Tan, la marque « El nass » est principalement connue dans la région de Marrakech-Safi, en particulier par les hommes. Pour sa communication, la marque se sert des réseaux sociaux pour mettre en avant le rituel du thé tel que pratiqué par les habitants du Sahara.

« Juste après El nass, on trouve Bellar qui appartient au groupe ASTA, ce dernier détient également les marques de thé Babour et Loubane. Bellar est plus populaire dans les régions Marrakech-Safi et Casablanca-Settat », fait observer Sunergia.

Élargir l’offre et adapter les produits selon les régions est une stratégie commerciale efficace et souvent bien exploitée par les entreprises du marché.

« Cependant, il est aussi primordial de prendre le soin de construire sa marque, à l’image des leaders du secteur. Sans ce travail, la diversité de l’offre risque tout simplement de compliquer la différenciation entre les produits pour le consommateur et au final de créer la confusion », conclut l’étude.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page