Formation-CarrièreNewsService publicslide

Baisse du taux de chômage au Maroc à fin septembre

Le taux de chômage a décru de 0,9 point entre les troisièmes trimestres de 2020 et de 2021, passant de 12,7% à 11,8% au niveau national, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette baisse est partagée entre les deux milieux de résidence, relève le HCP dans une note d’information relative à la situation du marché de travail au T3-2021, précisant que ce taux de chômage est passé de 16,5% à 16% dans les villes et de 6,8% à 5,2% dans la campagne.

Ce taux a enregistré une diminution d’environ 1 point parmi les hommes, de 11,4% à 10,4%, et les femmes, de 17,6% à 16,5%. Il a connu une baisse de 1,3 point parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, passant de 32,3% à 31%.

S’agissant des diplômés, le taux de chômage a maintenu le même niveau enregistré pendant le même trimestre de l’année précédente (18,7%), souligne le HCP, faisant avoir que cette stagnation est le résultat d’une hausse de 2,2 points du taux de chômage des diplômés de niveau supérieur, passant de 23,5% à 25,7%, et une baisse de 1,4 point pour les diplômés de niveau moyen (14,7% contre 16,1% une année auparavant).

Le taux de chômage des non diplômés, quant à lui, a baissé de 2,5 points, passant de 6,9% à 4,4%, ajoute le HCP.

Le volume des actifs occupés en situation de sous-emploi a baissé de 155.000 au niveau national, entre le troisième trimestre de 2020 et la même période de 2021, passant de 1.182.000 à 1.027.000 personnes, de 627.000 à 543.000 personnes dans les villes et de 556.000 à 484.000 à la campagne.

Le taux de sous-emploi est ainsi passé de 11,6% à 9,5% au niveau national, de 10,5% à 8,6% en milieu urbain et de 13,3% à 10,8% en milieu rural, tandis que le volume de la population active occupée en situation de sous-emploi lié au nombre d’heures travaillées, il a baissé de 687.000 à 495.000 personnes au niveau national.

Ladite note fait, également, ressortir que la population active occupée en situation de sous-emploi lié à l’insuffisance du revenu ou à l’inadéquation entre la formation et l’emploi exercé est passée de 495.000 à 531.000 personnes au niveau national. Le taux correspondant a stagné autour de 4,9% entre les troisièmes trimestres de 2020 et 2021.

Les catégories de la population qui ont connu les plus grandes baisses du taux de sous-emploi sont les personnes âgées de 35 à 44 ans (-3 points), les personnes âgées de 15 à 24 ans (-2,8 points), les personnes titulaires d’un diplôme de niveau moyen (-3 points) et les hommes (-2,2 points).

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page