Gémo introduit le BCBG pas cher au Maroc

Les respnsables Gémo Maroc : Hanane ALACHBILI, directrice Marketing et Jaouad Eddaoudi, directeur d'exploitation.

Comme l’annoncions en avant première dans notre édition du 28 octobre (voir article https://consonews.ma/3180.html), Gémo a ouvert ses portes au public le 3 novembre au Tachfin Center à Casablanca.

Il s’agit du 4ème point de vente de la marque française au Maroc mais de « son vrai démarrage au pays » comme l’affirme les responsables de l’enseigne. Car il s’agit de Casablanca, la plus grande ville du Maroc.

Consonews a fait la découverte du magasin et de assortiment. Ce qui saute aux yeux à un premier contact est le caractère sobre des collections. « On n’est pas dans le fashion », est-il expliqué. Encore moins dans le fast fashion. C’est donc des produits habillement et chaussures qui s’adresse au marocain moyen, qui a envie d’être sapé correct, pratique, et pas cher.

Cela a tout de même un côté BCBG à force d’être lisse et « froid ». Ce qui risque d’ailleurs de devenir le principal atout des produits Gémo en concurrence, rappelons-le, avec le turc Waikiki, dans le même centre commercial, mais aussi avec un concurrent quasi-similaire : le français Kiabi.

Gémo semble faire du prix l’arme fatale. « Les prix affichés ne sont pas des prix de lancement, ce sont les prix maximum qui vont être appliqués pour toujours. S’ils ne baissent pas, ils n’augmenteront pas », nous expliquent les responsables Gémo au Maroc (photo).

D’après ce que nous avons pu constater : à 100 dirhams on peut s’acheter un tee shirt correct et sympathique. Les prix sont généralement réellement bas (encore une fois, cela dépend pour qui!).

Mais il n’y pas que le prix, il y a également la forte présence de la chaussure. Gémo semble en faire une religion car c’est son métier de base.

Et, peut être pour apporter une touche de fantaisie à l’ensemble, Gémo introduit dans ses magasins des produits de marque : Nike, Adidas…et surtout LuluCastagnette, cette de marque pour bébé très appréciée.

Prochaine étape pour Gémo, agrandir l’espace lingerie car ça peut drainer jusqu’à 50% du chiffre d’affaires magasin.

A suivre.