Consommation: pour financer la relance, le gouvernement surtaxe les importations!

Jusqu’à 40% de droits de douanes appliqués sur les importations hors ALE. Il s’agit d’une mesure introduite par le gouvernement dans la loi des Finances rectificatives en cours d’élaboration.

L’idée derrière est de limiter l’hémorragie des réserves de devises, de renflouer un tant soit peu les Caisses de l’Etat et, marginalement, de permettre l’émergence d’une offre de substitution locale. Chose qui se comprend, et se justifie largement, au vu du contexte particulier du Covid-19 et les conséquences désastreuses de la crise et du confinement planétaire sur l’économie nationale. Pour information, revoyant ses hypothèses de base, le Gouvernement s’attend désormais à une récession de -5% et à un déficit budgétaire de -7,5%!

Le coût de cette mesure sera naturellement supporté par le consommateur qui devra acheter plus de 40% certains produits, notamment les articles ultra bradés (mais pas forcément brandés) en provenance de Chine…