Finances-CréditNewsslide

L’industrie de défense, un potentiel économique à saisir

Doté d’un nouvel arsenal juridique sur l’industrie de défense, le Maroc doit se saisir des opportunités économiques qui se dessinent, comme l’appui Policy Center for the New South dans sa dernière étude. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

La loi n° 10-20, relative à l’industrie de la défense et son décret d’application, marque un tournant dans le processus de modernisation de la politique de défense nationale, comme le soutient Policy Center for the New South dans sa récente analyse intitulée «Le régime juridique de l’industrie de défense au Maroc». Pour ce think thank marocain, le marché des armes offre des opportunités économiques sans précédent dont le Maroc doit se saisir, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 15 décembre. «Une telle opportunité ne se justifie pas seulement par les considérations socio-économiques, au demeurant légitimes et de grande importance, mais aussi par des considérations liées à son autonomie stratégique», notent les auteurs.

Mais dans quel état est le marché des armes? Les dépenses militaires mondiales avoisinent les deux trillions de dollars, soit une amélioration de 2,6% par rapport à 2019 et de 9,3% comparé à 2011. Cette évolution se dessine pourtant dans un contexte bien particulier que ce soit la persistance de la crise économique qui dure depuis 2008, l’actuelle pandémie de Covid-19 ou la course vers l’externalisation de l’industrie de l’armement.

«Un pays comme le Maroc dispose des atouts pour s’assurer une place confortable dans ce secteur très dynamique, peut-on lire dans cette analyse. Cependant, les retombées socio-économiques ne sont pas l’unique mobile pour se doter d’une base industrielle et technologique nationale compétitive». Le journal explique ainsi qu’il existe un lien entre l’autosuffisance en matériel de défense et la jouissance d’une autonomie logistico-opérationnelle. En effet, comme le soulignent les auteurs, «cette autonomie est une condition sine qua non pour demeurer souverain et maître de son destin.»

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page