Finances-CréditNewsslide

La mesure de sauvegarde sur les importations de produits turcs est prolongée d’un an

Alors qu’elle avait pour date d’échéance le 3 décembre 2021, la mesure de sauvegarde préférentielle définitive sur les importations de produits d’habillement et de textile originaires de Turquie a été prolongée. En effet, l’Administration de la douane et des impôts indirects informe ses services que cette décision a été prorogée d’une année supplémentaire, soit jusqu’au 31 décembre 2022, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 3 janvier.

Ainsi, les importations de certains produits textiles et d’habillement originaires de Turquie sont soumises à un droit additionnel ad-valorem équivalent à 90% du droit d’importation applicable dans le cadre du droit commun.

Le développement du textile marocain étant l’une des priorités du gouvernement, le journal explique qu’au-delà du rallongement de cette mesure, les autorités misent surtout sur des accords de partenariat, notamment avec les chaînes marocaines de la grande distribution.

2022 sera également l’année du renforcement des opérations de contrôle. Il s’agit de rendre effectifs les nouveaux règlements en rapport avec les normes de qualité concernant les produits de textiles issus de l’import, mais aussi de renforcer des investissements dans le secteur, en encourageant les champions nationaux ainsi que les IDE (Investissements directs étrangers).

L’industrie du textile emploie 189.000 personnes à travers 1.628 entreprises et génère un chiffre d’affaires de 50,48 milliards de dirhams, dont 36,5 à l’export. Sa valeur ajoutée atteint les 15,88 milliards de dirhams. Début 2021, les exportations marocaines vers l’Europe avaient bondi de 23%, enregistrant la plus forte évolution.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page