Finances-CréditNewsService publicslide

Charte de l’investissement: priorité à l’emploi et au développement régional

La charte de l’investissement est en cours de finalisation. Voici les priorités du gouvernement. Cet article est une revue de presse du journal Les Inspirations Eco.

La finalisation de la Charte de l’investissement devra s’accélérer durant ce premier trimestre 2022, nous apprend Les Inspirations Eco dans sa publication du 19 janvier. Le journal indique que c’est le département délégué auprès du chef du gouvernement, chargé de l’investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, qui devra se charger du recueil des remarques émises par les départements ministériels, en vue d’apporter les derniers réglages à ce projet que l’Exécutif tient à achever dans les délais.

On note que le déploiement territorial de la charte est en tête de liste des actions qui seront entérinées, et ce, dans l’objectif d’assurer un impact direct sur les 12 régions du pays, en fonction des projets et des investissements prioritaires qui seront validés par les CRI (centres régionaux d’investissement).

Le quotidien précise que la création d’emplois demeure un axe stratégique de la charte, essentiellement pour la lutte contre le chômage des jeunes et l’insertion des mécanismes qui permettent d’assurer une convergence des plans d’investissement des établissements publics avec les besoins des régions qui enregistrent les taux de chômage les plus élevés.

Les Inspirations Eco indique que l’enjeu principal pour l’Exécutif est d’adopter la loi-cadre relative à l’investissement tout en tenant compte des recommandations insistantes formulées dans le rapport sur le nouveau modèle de développement, ainsi que de répondre aux impératifs de la relance qui ont été tracés par le programme du gouvernement.

Il faut noter aussi l’insertion dans la version finale de la charte d’un schéma de déploiement qui s’articule autour d’une nouvelle génération de plans sectoriels, tout en favorisant les investissements dans le pôle social, notamment la santé et la formation professionnelle.

Le journal souligne également que dans le même registre, l’apport de la réforme fiscale devra aussi être fortement perceptible au niveau des principes de base de la charte. On apprend de même que le projet de la charte devrait prévoir une évaluation tous les deux ans du dispositif fiscal dédié à l’amélioration de l’investissement, ainsi qu’une révision partielle au bout des 5 premières années de l’application de la charte.

La charte de l’investissement représente le principal levier dans la stratégie de la relance, avec une forte implication des CRI dans la mise en œuvre des dispositions qui seront approuvées. Les Inspirations Eco précise que le cadre de référence de la nouvelle charte s’appuie aussi sur les mesures préconisées par la charte de la déconcentration.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page