Culture LoisirsNewsslide

Billetterie des matchs du RAJA et du WAC: le jeu avec le feu

Les supporters rajaouis et wydadis ont condamné la décision de Casa Event de mettre en vente les tickets dans les guichets au lieu d’opter pour les billets électroniques pour les matchs Raja-Al Ahly et WAC-Chabab Belouizdad. Cet article est une revue de presse du quotidien Assabah.

Les autorités de Casablanca sont intervenus, mercredi dernier, pour mettre fin aux scènes de chaos qui ont marqué l’opération de vente des billets des rencontres Raja-Al Ahly et WAC-Chabab Belouizdad. Deux rencontres comptant pour la Ligue des champions de la CAF qui auront lieu respectivement vendredi et samedi au complexe Mohammed V.

Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du jeudi 21 avril, que ce cafouillage s’est produit après que la société Casa-Event (SDL) a confié la vente des billets à la société Naps au lieu d’opter pour la billetterie en ligne. Mais les différentes agences de cette société de paiement électronique ont connu des encombrements indescriptibles. Une pagaille qui a suscité l’ire des supporters rajaouis et wydadis qui accusent Casa Event de mépriser le public casablancais.

Les responsables de la sécurité de Casablanca ont dû mobiliser plusieurs agents de police, dans chaque agence, pour maintenir l’ordre et éviter les bousculades et les violences. Les billets des deux rencontres ont été mis en vente, ce mercredi, dans les villes de Casablanca, Berrechid, El Jadida, Salé, Mohammedia, Rabat et Temara. Les supporters du Raja s’interrogent sur l’obstination de la société chargée de la gestion du complexe Mohammed V, à vendre les billets dans les guichets au lieu de recourir à la billetterie électronique.

Assabah note que des inconditionnels rajaouis ont, même, appelé à boycotter le match et à lancer une campagne contre ladite société pour qu’elle change d’attitude envers les publics bidaouis en général. La colère des Rajaouis est montée d’un cran quand la direction du club a publié un communiqué dans lequel elle nie avoir participé à une réunion au terme de laquelle il a été décidé de vendre de billets dans les guichets, «comme le prétend Casa-Event».

De leurs côtés, les adhérents du WAC ont publié un communiqué incendiaire qui accuse la société précitée de «vivre encore dans l’époque de la pierre taillée au lieu de se mettre à l’ère du digital». Les supporters wydadis considèrent que la vente des tickets en papier a été, souvent, synonyme d’atteinte à la dignité du public et une occasion pour la relance du marché noir.

Selon une source du quotidien Assabah, une nouvelle réunion a rassemblé, ce mercredi, les autorités locales avec les représentants du WAC et du Raja pour essayer de déminer le terrain.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page