Formation-CarrièreNewsslide

Le 69ème Congrès des femmes chefs d’entreprises mondiales, du 2 au 4 novembre à Marrakech

Le 69ème Congrès des femmes chefs d’entreprises mondiales (FCEM) se tiendra du 2 au 4 novembre prochain à Marrakech, sous le thème « Une croissance durable plus forte ensemble ».

Le world congress FCEM, organisé cette année par l’Association des femmes cheffes d’entreprises du Maroc (AFEM), est le plus important rassemblement de par le monde de femmes décideurs et leaders, œuvrant dans différents secteurs, indique l’Association dans un communiqué.

Et de poursuivre que les FCEM se réunissent annuellement dans une région du monde, réunissant ainsi des représentations d’associations membres du réseau en provenance des 5 continents.

Cette messe annuelle regroupe des personnalités parmi lesquelles des ministres, des présidents de régions, des maires et élus, des leaders d’ONG, des opérateurs économiques, des bailleurs de fonds et Agences de coopérations au développement. Elle offre à tous les participant(es) une opportunité d’affaires, de business et d’investissements.

Etalé sur trois jours, l’événement propose un programme au format permettant des échanges et un Networking efficace : plénières, workshop, exposition, les partenaires et exposants auront un espace où présenter leurs services, technologies ou équipements.

« En somme, une porte ouverte sur les marchés internationaux et le business-export est l’objectif affiché par ce congrès de haute facture », affirme le communiqué.

L’AFEM accueille cette 69e édition après la 61e édition en 2013. « Les objectifs affichés sont d’ordre socio-politiques et économiques, l’AFEM étant engagée dans une vision globale de notre nouveau monde pour contribuer à la diplomatie économique comme au développement de notre pays, et ainsi véhiculer une image forte et dynamique de notre économie », souligne la même source.

Aujourd’hui encore et depuis deux décennies, l’AFEM poursuit sa principale mission qu’est le soutien et le renforcement de l’initiative entrepreneuriale au Maroc.

« Le thème de cette 69ème édition du congrès FCEM n’est pas fortuit. En effet, notre pays recense de nombreux projets structurels, affiche et entreprend une politique d’ouverture de notre tissu industriel caractérisé notamment par la volonté de multiplication des accords de libre-échange afin d’assurer la diversification des offres et des marchés », indique l’AFEM.

Une démarche à saluer pour l’écosystème entrepreneurial du pays afin de renouer avec la croissance dans un climat traumatique de post-Covid, plus que jamais des alliances sont nécessaires autour de projets gagnants-gagnants. « Nous, AFEM, avons un engagement sans faille pour contribuer à cette croissance durable et inclusive », affirme l’Association.

Les débats du world congress FCEM 2022 auront à illustrer les bénéfices des pratiques environnementales et sociales de gouvernance des organisations qui s’y sont engagées et leur impact au niveau des performances financières et sociales. Ils auront aussi à présenter les outils nécessaires pour évaluer ou mesurer leurs efforts de durabilité et à analyser les perspectives de mutualiser ces expériences réussies et d’intégrer ces nouvelles pratiques globalement efficientes notamment dans les pays émergents.

La croissance à laquelle chaque pays aspire au motif d’accroître la prospérité des populations ne peut plus se concevoir ni se prolonger sans une vision commune et planétaire, relève la même source, ajoutant que « la révision totale et profonde de nos modèles de consommation et les manières de produire et d’accumuler sont la base de nos futures économies si nous souhaitons une croissance durable dans le respect de la préservation des richesses naturelles ».

« Ensemble plus fortes pour une planète au futur prometteur. Nous, FCEM, soyons volontaristes en nous engageant pour affirmer nos modèles de croissance basés sur la notion de durabilité durable : une ambition et un pari que nous devons relever ensemble. Soyons au rendez-vous de notre futur. Plus responsables, plus engagées, ensemble pour un destin partagé pour une terre en partage, pour nos futures générations », conclut le communiqué.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page