Finances-CréditNewsService publicslide

Programme OCP, “parfaitement lisible” dans le rôle pivot du groupe (économiste)

Le nouveau programme d’investissement vert du Groupe OCP (2023-2027), doté d’une importante enveloppe de 130 milliards de dirhams, est parfaitement lisible dans le rôle pivot de cette entreprise dont la stratégie est de devenir leader mondial des engrais, a indiqué l’économiste et spécialiste des politiques publiques, Abdelghani Youmni.

Le groupe aspire aussi à atteindre la souveraineté en matière d’intrants dont le principal est l’ammoniac et à assurer une rapide transition énergétique en pariant sur l’éolien, le solaire et l’hydrogène, a souligné M. Youmni dans une déclaration à la MAP.

Il a, dans ce sens, fait remarquer que le groupe OCP a développé depuis plusieurs années des écosystèmes de recherche et développement et des clusters riches en potentiel humain marocains et étrangers qui avancent dans les innovations technologiques et scientifiques au sein des laboratoires de notoriété internationale installés au sein de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P).

Le groupe, a-t-il dit, ambitionne de mettre en orbite un réel consortium associé à plus de 600 entreprises industrielles marocaines avec pour objectif la création de plus 25.000 emplois directs et indirects.

La capacité additionnelle serait de 8 millions de tonnes d’engrais vert et de 26 millions de tonnes de roches, a précisé l’économiste, soulignant que le Maroc est aujourd’hui leader mondial avec un chiffre d’affaires qui était de 2,5 milliards de dollars en 2005, de 9,4 milliards en 2021, et qui atteindra 14 milliards de dollars en 2026 pour challenger la Chine et la Russie qui concentre 30% et 23% des volumes du commerce mondial des phosphates.

Le Maroc devient ainsi de plus en plus une alternative pour l’Europe, l’Amérique Latine, l’Asie du Sud Est et l’Afrique, a affirmé M. Youmni.

Et de noter que l’alimentation devient une composante majeure de la souveraineté économique et de l’indépendance des pays face aux changements climatiques et à l’explosion démographique, les fertilisants seront pour l’agriculture ce qui est le carburant pour les moteurs thermiques. “Le Maroc tient son or blanc dans ses réserves phosphatières et son industrie d’engrais et d’ammoniac vert”, a-t-il conclu.

SM le Roi Mohammed VI a présidé, samedi au Palais Royal de Rabat, la cérémonie de présentation du nouveau programme d’investissement vert du groupe OCP (2023-2027) et de signature du protocole d’accord entre le gouvernement et le groupe OCP relatif à ce programme.

Ce programme s’articule autour de l’accroissement des capacités de production d’engrais tout en s’engageant à atteindre la neutralité carbone avant 2040, en faisant levier sur le gisement unique d’énergies renouvelables ainsi que sur les avancées du Royaume dans ce domaine sous l’impulsion de SM le Roi.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page