Formation-CarrièreHightechNewsService publicslide

ANAPEC : coup d’envoi du plan opérationnel “Génération Entrepreneurs”

Le coup d’envoi du plan opérationnel “Génération Entrepreneurs” a été donné, lundi à Rabat, à l’initiative de l’Agence Nationale de Promotion des Emplois et des Compétences (ANAPEC).

Lancé lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des compétences, Younes Sekkouri, ce plan ambitionne l’accompagnement de 100.000 porteurs de projets et auto-entrepreneurs, ainsi que les très petites entreprises (TPE) entre 2023 et 2026.

Le plan est amorcé avec la création d’une direction centrale dédiée aux “Prestations à l’Entrepreneuriat et la TPE” composée de 3 divisons et 6 services centraux, et la définition de plans d’actions régionaux dont le déploiement sera assuré par un réseau de 82 agences couvrant l’ensemble des provinces, et appuyées par 12 services régionaux supports dédiés à l’animation de la ligne de métier entrepreneuriat et TPE.

A cette occasion, M. Sekkouri a indiqué que ce plan volontariste baptisé “Génération Entrepreneurs” porte sur 6 chantiers structurants permettant la distribution d’une nouvelle génération de prestations d’offres de services publics ciblant différents segments, citant dans ce sens les porteurs de projets, auto-entrepreneurs, TPE, et unités de production informelles.

La distribution de ces prestations, a-t-il dit, se fera par le biais des agences et espaces territoriaux spécialisés de proximité et des ressources humaines certifiées dédiées, en plus d’un renforcement des capacités opérationnelles des agences, un dispositif de suivi de pilotage et de gouvernance, un programme de conduite du changement et de fortes dynamiques partenariales notamment avec les régions.

De son côté, le directeur général par intérim de l’ANAPEC, Noureddine Benkhalil, s’est dit fier du lancement par l’ANAPEC de ce projet visant la ligne des métiers entrepreneuriat et TPE, faisant observer que l’emploi salarié et l’auto-emploi ont certes été tous les deux présents depuis la création de l’ANAPEC, mais avec une prépondérance de l’auto-emploi.

Néanmoins, l’auto-emploi ne permettrait pas d’offrir suffisamment d’emploi à la jeunesse, a-t-il déploré, soulignant dans ce sens que l’auto-entrepreneuriat serait la solution stratégique, d’où l’idée de le positionner en tant que priorité au même titre que l’emploi salarié.

Avec la résolution du dernier conseil d’administration de l’ANAPEC présidé par le ministre de tutelle, plus de 300 agences et points de présence sont prévus. Le plan opérationnel “Génération Entrepreneurs” se veut un carrefour de l’action entrepreneuriale au Maroc pour mettre en cohérence la synergie entre les différents programmes existants.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page