Auto-MotoBien-Etre SantéLancementsService publicslide

NARSA : Lancement de l’attestation scolaire de sécurité routière

L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a lancé, mercredi au lycée Abi Dar El Ghifari à Rabat, l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR), qui vise à renforcer les principes de l’éducation routière dans le milieu scolaire.

Cet événement intervient dans le cadre de la convention de partenariat signée, le 18 février 2013, entre le ministère de l’Equipement et du Transport et le ministère de l’Education nationale à l’occasion de la journée nationale de la sécurité routière.

L’ASSR est un certificat obtenu par les élèves de la troisième année du collège ayant réussi à répondre correctement à, au moins, 45 questions à choix multiples parmi les 50 contenus dans le quiz au sein de la plateforme digitale destinée à cet effet.

Ce certificat permet aux apprenants de formuler une perception autour de leur environnement routier d’une manière interactive et facilement assimilable, en plus de s’initier aux connaissances nécessaires pour faire proprement face aux différentes situations de la vie quotidienne.

L’ASSR représente ainsi une étape importante qui permettra de former des apprenants imprégnés des principes de la sécurité routière.

Le processus d’élaboration de ce projet s’est accéléré à partir de 2021, année de l’annonce du projet de l’ASSR, avec la mise en ligne de la plateforme dédiée à cette attestation et le lancement de la première phase pilote au profit de 113 élèves.

La deuxième phase d’expérimentation a été lancée en 2022 au profit de 70 élèves, suivie de l’approbation du projet par la commission mixte et l’élaboration des guides d’utilisation et des supports de communication relatifs à la plateforme.

“C’est une étape historique et une transformation radicale et qualitative dans la gestion de la sécurité routière au Maroc”, s’est félicité le directeur général de la NARSA, Benacer Boulaajoul, précisant que cette attestation permettra aux nouvelles générations de s’imprégner des valeurs de tolérance et de coexistence et des principes de la sécurité routière.

Cette initiative louable contribuera à l’émergence de générations plus engagées et respectueuses des principes de la sécurité routière dans le Royaume, a-t-il relevé dans une déclaration à la presse, notant que cette expérience inédite vient consolider tous les efforts consentis dans le domaine de la sécurité routière.

L’opérationnalisation de l’ASSR vient couronner un parcours initié depuis 20 ans, a-t-il rappelé, faisant référence à la présentation, le 17 avril 2001, du guide référentiel d’éducation routière, en passant par l’annonce en 2021 du projet de l’ASSR à l’occasion de la journée nationale de la sécurité routière.

Pour sa part, le directeur de l’évaluation, de l’organisation de la vie scolaire et des formations inter-académies au ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Moulay Youssef Al Azhari, a souligné que le lancement de cette initiative est le fruit d’un travail soutenu de deux départements ministériels au service de la promotion de l’éducation à la sécurité routière dans le milieu scolaire, à travers la consécration de la culture citoyenne et du comportement civique.

Dans une allocution de circonstance, M. Al Azhari a affirmé que la sécurité physique des apprenants fait partie des priorités du système d’éducation et de formation, conformément à la loi-cadre 51.17, qui lie le volet de la sécurité routière aux objectifs de promotion de la vie scolaire.

Au cours de cette cérémonie de lancement, les deux responsables ont assisté à une brève présentation du déroulement de l’examen pour l’obtention de l’ASSR, visité des salles d’examens et procédé à la remise de nombre d’attestations aux élèves ayant réussi le quiz.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page