NewsService publicslide

Le gouvernement engage une revue des dépenses publiques

Le gouvernement a décidé de mener une revue des dépenses publiques dans les secteurs de l’eau et de l’éducation, ressort-il d’une réunion élargie présidée, mercredi à Rabat, par le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, et le directeur pays de la Banque mondiale pour le Maghreb et Malte, Jesko Hentschel.

Cette revue, qui sera réalisée par la Banque mondiale en collaboration avec des experts du secteur et des différentes parties prenantes, vise à garantir une utilisation efficace des ressources et optimiser les investissements dans ces domaines cruciaux, indique le ministère de l’Économie et des Finances sur son site.

Les résultats de la revue seront examinés et évalués par le gouvernement, dans le but de prendre des mesures pour améliorer la qualité et l’efficacité des dépenses publiques dans ces secteurs.

En ce qui concerne le secteur de l’eau, le gouvernement a identifié des domaines d’investissement prioritaires tels que l’extension des réseaux d’approvisionnement en eau potable, la modernisation des infrastructures existantes, la réduction des pertes d’eau et l’amélioration de la qualité de l’eau.

Des mesures ont également été prises pour renforcer la gestion des ressources en eau et la participation des parties prenantes dans la prise de décision. Dans ce contexte, connaître le coût réel de l’eau, les flux des financements, la gouvernance organisationnelle du secteur, devraient permettre d’apporter des éclairages édifiants aux stratégies de gestion intégrée des ressources en eau.

Dans le secteur de l’éducation, le gouvernement a identifié comme actions prioritaires la nécessité d’investir dans la formation des enseignants, l’amélioration de l’infrastructure scolaire et l’expansion de l’accès à l’éducation.

Des mesures ont également été prises pour améliorer la qualité de l’enseignement et pour encourager la participation de la société civile dans la gouvernance éducative. Dans ce cadre, il sera indispensable de mesurer le degré d’alignement de l’allocation des ressources et les priorités de politiques afin de combattre les inefficacités de la dépense.

Un Comité de Pilotage présidé par le ministre délégué chargé du Budget sera institué pour suivre et accompagner les travaux de ce chantier.

Ont pris part à cette réunion, les représentants des départements ministériels et des agences publiques et les directeurs généraux et directeurs du ministère de l’Économie et des Finances.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page