Placements : Très forte demande sur la Santé et l’Enseignement

Dirigeants Atlas Capital - Au premier plan Tarik Britel, et Hicham Chebihi Hassani au second plan.

Atlas Capital, la jeune banque d’affaires marocaine, rejoint Oaklins, le leader mondial en termes de deals traités. Oaklins a en effet traité 162 dossier en 2016 devant la banque Rotschild (119) et KPMG (118).

La nouvelle adhésion permet au marocain d’être consulté pour des dossiers à l’échelle internationale, Oaklins étant installé au niveau de 40 pays.

L’offre Atlas Capital est très large englobant aussi bien la gestion d’actifs (privée et en Bourse) que le conseil en fusion-acquisition, etc.

Il faut dire qu’il s’agit là d’un marché et de produits très niche et très pointus.

Pour ce qui est de la tendance en termes de demande de placement, il semble d’après les dirigeants d’Atlas Capital (voir photo) qu’elle porte aujourd’hui davantage sur des secteurs relevant des services publics tels que l’Enseignement et la Santé. L’Agro-alimentaire aussi présente également de bonnes perspectives.

En revanche, pour tout ce qui est start-up, business émergent…Il faudra repasser!