Culture LoisirsLancementsslide

2M lance « Ana Bidaoui », la saga documentaire qui rend hommage à Casablanca

La chaîne de télévision marocaine 2M rend hommage à la ville de Casablanca à travers une série documentaire exceptionnelle intitulée « Ana Bidaoui – Les Mémoires de Casablanca ». Cette création audiovisuelle, produite en collaboration avec Ali n’ Productions, propose aux téléspectateurs quatre épisodes de 52 minutes qui plongent de manière immersive dans l’histoire de Casablanca, de sa genèse jusqu’à nos jours.

Pour réaliser ce projet, 2M a fait appel au réalisateur de renom Nour-Eddine Lakhmari, connu notamment pour son film « Casanegra », afin d’apporter un regard cinématographique novateur à cette série documentaire haut de gamme. Les épisodes seront diffusés dans la case documentaire « Des Histoires et des Hommes » tous les dimanches soir à 22h, à partir du 4 juin prochain.

Le scénario de la série, écrit et développé par Rita El Quessar, scénariste expérimentée de fiction et de documentaires, s’adresse à un large public. En utilisant des images spectaculaires et des archives rares, la série offre de nombreux témoignages qui dévoilent des informations originales, parfois révélées pour la première fois, sur la ville de Casablanca. Le personnage du « voyageur » sert de fil conducteur pour transporter les téléspectateurs à travers les différentes périodes de la ville, en dehors des sentiers battus, à la rencontre de son âme bouleversante et accueillante, ainsi que de ses habitants qui font la fierté de cette ville aux mille et une facettes.

La renommée internationale du film « Casablanca » avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman a inscrit le nom de cette ville dans la mémoire collective et l’imaginaire du monde entier. Cependant, l’histoire de Casablanca et de ses habitants, les Bidaouis, reste souvent fragmentée et partielle. Pourtant, cette ville multiséculaire exerce un magnétisme qui n’a jamais cessé au fil du temps. On dit même que toute personne passant une nuit à Casablanca devient « casaoui », même si on aime parfois détester cette ville. Il est donc essentiel de raconter l’épopée de Casablanca et de ses habitants. Depuis le lancement de la case documentaire « Des Histoires et des Hommes » il y a 12 ans, notre désir est de raconter notre propre histoire, de documenter notre passé et de révéler nos identités plurielles. « Ana Bidaoui » fait partie intégrante de nous-mêmes, a déclaré Reda Benjelloun, Directeur des Magazines d’Information et du Documentaire à 2M.

L’objectif de ce documentaire est de présenter Casablanca d’une manière inédite. « Ana Bidaoui » raconte la saga de la ville blanche à travers de petites histoires qui s’inscrivent dans la grande Histoire, en couvrant quatre périodes allant de la préhistoire jusqu’au monde contemporain. L’objectif est également de mettre en avant la richesse et la diversité d’une ville chaotique, aux identités multiples et en perpétuel mouvement. Pour cela, le documentaire utilise de nombreux outils narratifs, dramatiques et de mise en scène captivants, où l’approche humaniste, le réel et l’émotion sont omniprésents. « Ana Bidaoui » propose également un traitement novateur des images d’archives ainsi que des prises de vues exceptionnelles.

Le documentaire donne la parole à une palette d’experts aux regards divers, tels que des architectes comme Abderrahim Kassou et Karim Rouissi, des représentants d’associations, des habitants, ainsi que de nombreux historiens, archéologues, oulémas, journalistes, cinéastes, économistes, écrivains, enseignants, et bien d’autres encore. Tous partageront leurs souvenirs et leur vision sur le patrimoine et l’évolution de Casablanca, qui est à la fois la capitale économique du Maroc et le cœur des faits sociaux, économiques et politiques, tant nationaux qu’internationaux, qui ont façonné la modernité marocaine.

« Ana Bidaoui » reflète la politique engagée de 2M axée sur le partage et la promotion du patrimoine matériel et immatériel du Maroc. À travers cette création documentaire, 2M confirme son rôle de producteur de contenus culturels innovants et de chaîne fédératrice, rassemblant autour des valeurs communes du « vivre-ensemble ».

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page