NewsService publicslide

M. Benmoussa: Le ministère déterminé à accompagner les élèves pour assurer le temps scolaire

Le ministre de l’Education nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, a affirmé, mardi à Rabat, que son département est déterminé à accompagner les élèves pour assurer le temps scolaire.Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion avec les représentants des associations des parents et tuteurs d’élèves pour les informer des conclusions de la réunion du chef du gouvernement Aziz Akhannouch avec les représentants des syndicats de l’enseignement, signataires de l’accord du 14 janvier 2023, M. Benmoussa a mis l’accent sur les efforts du ministère pour fournir un soutien pédagogique lors des prochaines vacances scolaires aux élèves qui le souhaitent, tout en garantissant les conditions propices pour le succès de cette opération exceptionnelle.Il a aussi indiqué que le ministère et les représentants des associations des parents et tuteurs d’élèves s’attendent à une reprise des cours pour préserver l’intérêt des élèves de l’école publique et éviter l’inégalité des chances notamment avec la poursuite des cours au niveau de l’enseignement privé.Lors de cette réunion, les représentants des associations des parents et tuteurs d’élèves ont présenté des propositions pour le rattrapage du temps scolaire perdu, espérant une reprise des cours pour garantir l’égalité des chances.Dans une déclaration à la MAP, le président de la fédération nationale des associations des parents d’élèves au Maroc (FNAPEM), Noureddine Akkouri a fait savoir que lors de cette réunion, le ministre a assuré qu’une stratégie sera adoptée par son département pour le rattrapage du temps scolaire perdu, ajoutant que les associations ont appelé à la révision de l’arrêté ministériel et des vacances scolaires intermédiaires, ainsi qu’à l’adoption du dialogue comme solution aux problèmes du secteur, en prenant en considération l’intérêt des élèves des écoles publiques.Pour sa part, le président de la Fédération nationale marocaine des parents et tuteurs d’élèves, Hassan Aabou, a salué les résultats de la réunion du Chef du gouvernement avec les représentants des syndicats de l’enseignement signataires de l’accord du 14 janvier 2023, estimant qu’il s’agit d’un pas important et d’une main tendue du gouvernement à la famille de l’enseignement afin de mettre fin aux tensions que connaît le secteur.Il a souligné que les associations des parents et tuteurs d’élèves appellent les enseignants à prendre en considération l’impact du temps scolaire perdu, d’autant plus que les apprenants sont les plus affectés par la situation actuelle.Le président de la Fédération régionale des associations des parents et tuteurs d’élèves des établissements d’enseignement à Rabat, Mohamed Harfouf, a, quant à lui, indiqué que la rencontre a été l’occasion de s’informer des résultats de la réunion du Chef du gouvernement avec les représentants des syndicats de l’enseignement signataires de l’accord du 14 janvier 2023, notant que les associations saluent cette démarche, en attendant la reprise des cours afin de préserver l’intérêt des élèves avec l’implication sérieuse de toutes les parties pour assurer la réussite du dialogue.Lors de cette réunion qui s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la méthodologie de communication adoptée par le ministère avec ses partenaires, M. Benmoussa a donné un aperçu sur les résultats de la réunion du Chef du gouvernement avec les représentants des syndicats de l’enseignement signataires de l’accord du 14 janvier 2023 ainsi que sur l’action de son ministère pour la réforme du système d’éducation.Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a tenu lundi une réunion avec les représentants des syndicats de l’enseignement signataires de l’accord du 14 janvier 2023 au cours de laquelle il a affirmé qu’il a été décidé de geler le statut des fonctionnaires de l’Éducation nationale pour l’amender et y introduire une amélioration des revenus des fonctionnaires de ce secteur, soulignant que la commission ministérielle, présidée par M. Benmoussa, tiendra sa première réunion jeudi prochain, dans le but d’entamer un dialogue sur l’amendement du statut, avec la perspective de sa finalisation et de la présentation d’une nouvelle version de ce texte avant le 15 janvier 2024.Source : MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page