Mode-BeautéNewsslide

Les marques s’emparent de l’Intelligence Artificielle pour révolutionner la mode

L’engouement pour l’intelligence artificielle (IA) dans le monde de la technologie se propage désormais dans l’univers de la mode et du commerce de détail. Selon McKinsey, cette technologie pourrait générer entre 150 et 275 milliards de dollars de profits pour les secteurs de l’habillement, de la mode et du luxe au cours des trois à cinq prochaines années.

Des grandes maisons de luxe aux start-ups de la FashionTech, l’IA est devenue une pierre angulaire des stratégies de développement des entreprises, remodelant la façon dont elles interagissent avec leurs clients et optimisent leurs opérations.

L’utilisation de l’IA pour personnaliser l’expérience client est devenue une tendance marquée, avec l’adoption d’outils tels que les chatbots par des marques telles que Louis Vuitton, Burberry, Dior, et Estée Lauder, ainsi que la reconnaissance d’image chez Sephora et Neiman Marcus.

Zegna a récemment lancé le configurateur Zegna X, un outil de personnalisation alimenté par l’IA, tandis que Kering a introduit « Madeline », un assistant personnel de shopping basé sur l’IA, sur leur plateforme expérimentale KNXT, utilisant la technologie ChatGPT d’OpenAI.

Les entreprises axées sur la personnalisation voient leurs revenus augmenter de 40% par rapport à celles qui n’exploitent pas ces technologies, grâce à l’optimisation des prix et promotions, à l’amélioration des canaux de vente et à l’expérience e-commerce.

L’IA est également utilisée pour la prévision des tendances, avec des solutions telles que Heuritech, basée à Paris, qui analyse des millions d’images sur les réseaux sociaux quotidiennement, jouant un rôle clé dans la réduction des déchets de matériaux.

Dans le secteur, l’utilisation de l’IA est notable dans le marketing et la création de contenu. Des marques renommées telles que Moncler, Zegna et Valentino ont déjà intégré cette technologie à leurs campagnes publicitaires. Ralph Lauren explore également les cas d’utilisation de l’IA générative pour la rédaction et les graphiques.

Certaines startups, comme Lalaland, proposent des solutions de génération de mannequins 3D.

Des initiatives telles que l’AI Fashion Week illustrent l’infinie potentialité de l’intelligence artificielle. Cependant, les marques doivent adopter cette technologie avec prudence, en veillant à préserver l’artisanat, la qualité et le contact humain au cœur de l’industrie.

Source: lofficiel.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page