Food-BoissonsNewsslide

Fruits/Légumes: La Mauritanie fait marche-arrière sur les droits imposés aux produits marocains

La Mauritanie lève les taxes sur les produits agricoles marocains, une décision accueillie avec enthousiasme par les agriculteurs mais qui pourrait peser sur les consommateurs locaux.

Initialement mises en place depuis le 1er janvier, les droits de douane sur les produits agricoles marocains ont été annulés par la Mauritanie le jeudi 2 mai 2024. Cette mesure avait précédemment entraîné une réaction vive de la part des exportateurs marocains, qui avaient suspendu leurs envois vers la Mauritanie ainsi que vers d’autres marchés africains.

La hausse des taxes avait provoqué une augmentation significative des prix des produits marocains en Mauritanie. Face à cette situation, le Forum mauritanien de protection des consommateurs avait alerté le gouvernement, soulignant les conséquences néfastes de cette mesure sur les ménages les plus fragiles.

Pour les agriculteurs marocains, l’annulation de ces taxes représente une opportunité, car elle rouvre les portes d’un marché africain important pour leurs produits. Cependant, du côté des consommateurs marocains, cette nouvelle peut être moins bien accueillie. La suspension temporaire des exportations vers la Mauritanie avait entraîné une surabondance de produits sur le marché local, entraînant une baisse des prix de divers produits, notamment les tomates et les oignons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page