"> Bourse : Zaghnoun se débarrasse de Med Paper, Anas Sefrioui ramasse! | | Consonews - Premier site consommation au Maroc

Bourse : Zaghnoun se débarrasse de Med Paper, Anas Sefrioui ramasse!

C’est vraisemblablement la première mise en oeuvre significative de la nouvelle stratégie CDG (voir notre article CDG : un repositionnement sous le signe du retrait). La holding publique vient de complètement se désengager de la société Med Paper, seul producteur national de rames de papiers.

Ce désengagement devra se poursuivre avec d’autres sorties en principe car CDG est également actionnaire dans d’autres entreprises exerçant dans la même filière telles que Cellulose du Maroc ou le fonds Eucaforest.

CDG vient donc de céder les 36,05% qu’elle détenait dans Med Paper. La surprise est le nom du repreneur : il s’agit d’Anas Sefrioui! Oui il s’agit bien de cette icône vivante du logement social, patron d’Addoha. Mais son intervention dans Med Paper s’est faite via une société jusque-là inconnue au bataillon du nom d’Aliken!

Il faut dire que le nom de Sefrioui n’est pas nouveau dans la société de papier. Ainsi son PDG est un Sefrioui : Mohsin (18,18% d capital). Quelle paternité avec Anas?

Son tour de table compte également d’autres Sefroui :

-Mohamed Fouad (4,2% du capital) et Ilham (0,34%).

Elle compte aussi un Benchaâboun (Rachid): directeur général (ancien DG délégué en charge du Pôle Finances de la CGI).

Il reste 36,81% du capital détenus par des actionnaires divers (source CDG Capital Bourse https://www.cdgcapitalbourse.ma/trader/market/MA0000011447/XCAS/ISIN/profilCompany;jsessionid=0AE8C7263CD7D95C174CD2238EAD2148.289851632FD816262F).

Il faut préciser par ailleurs que Med Paper est une entreprise qui va très mal. Et n’eut été la protection douanière imposée par l’Etat aux importations de papier elle serait davantage en difficultés.

Cette sortie de la CDG fait donc peser le risque sur le privé et non plus sur le contribuable moyen.

 

Commentaire Facebook