Aucune école privée n’a d’équivalence de l’Etat

equivalence diplome prive 18 juillet 2016 formation carriere

equivalence diplome prive 18 juillet 2016 formation carriere

L’équivalence des diplômes du privé par ceux du public n’est pas prête d’être généralisée. A quelques mois de la fin de son mandat Lahcen Daoudi, ministre de l’Enseignement supérieur, adresse toujours à un refus sec au vœu des opérateurs des écoles privées de voir l’ensemble de leurs filières reconnu comme l’égal des diplômes étatiques.

Si cette équivalence n’a aucune importance sur le marché privé du travail, elle revêt en revanche une importance cruciale pour accéder à des fonctions publiques, à l’exercice de métiers réglementés ou encore à décrocher des inscriptions dans les universités publiques à l’étranger.

Conscientes de l’importance de cette équivalence comme argument de vente auprès des parents d’élèves, plusieurs écoles privées n’hésitent pas à jouer sur leur manque d’information de ces derniers et ont tendance à leur vendre l’accréditation des ministères concernés pour de l’équivalence.

Or l’accréditation ne signifie rien d’autre que l’autorisation de ces écoles à exercer et la conformité de leurs programmes au cahier des charges fixé par l’Etat.

Quant au diplôme, c’est une autre histoire.

A ce jour, l’équivalence n’est accordée qu’à  une poignée d’universités privées (et à aucune école de commerce privée).

Leur liste est consultable sur le site officiel du ministère de l’Enseignement supérieur.

Commentaire Facebook