RAM a-t-elle « truqué » son classement Skytrax 2016?

RAM Skytrax 18 juillet 2016 hotel voyages

RAM Skytrax 18 juillet 2016 hotel voyages

Que se passe-t-il à la RAM ? Depuis le départ de tant décrié Driss Benhima et l’arrivée de Hamid Addou, nouveau PDG, il n’y a pas grand-chose de nouveau. Peut être qu’Addou n’est pas un adepte des méthodes fortes et préfère amorcer le changement dans la douceur avec les hommes de l’ancien PDG. Ou peut être qu’il n’a réellement de vision pour la compagnie et qu’il se contentera de suivre les orientations fixées dans le cadre du contrat-programme liant la RAM à l’Etat.

En tout cas, en matière de scandales, la compagnie n’a pas le temps de s’ennuyer. A peine installé, le nouveau PDG a du à dealer avec le scandale Pay to fly révélé par France 3 et dans le principe consiste à faire payer les pilotes pour le permettre de voler et d’étoffer leur CV et expérience. La RAM  est citée parmi les compagnies les plus complaisantes à ce sujet.

Aujourd’hui, un autre scandale semble se profiler à l’horizon. Il s’agit du classement mondial de la RAM. Il y a quelques jours, Skytrax, le classement de référence en la matière, a été révélée.

L’Economiste via e-mailing et ensuite sur sa version papier du vendredi 15 juillet affirme avec un titre qui ne souffre aucune ambigüité : «RAM hors palmarès mondial». Quelques heures après, d’autres e-mailings de médias concurrents relayent l’info voulant que RAM est meilleure compagnie régionale en Afrique selon le même classement.

C’est le terme régional qui pose problème ici. Régionale en Afrique : est-ce que c’est régional par rapport aux régions du Maroc ou aux régions de l’Afrique ? Si c’est juste le Maroc, il s’agit là d’un petit sacre. Si c’est au niveau de l’Afrique, être meilleure régionale implique nécessairement d’être dans le classement des 100 meilleures compagnies mondiales. D’autant plus que dans ce classement figurent même des low cost de moindre envergure que notre fierté nationale.

Consonews a consulté ce classement dont voici le lien : http://www.worldairlineawards.com/awards/world_airline_rating.html

En effet, comme l’a annoncé L’Economiste, RAM ne figure pas parmi les 100 de ce classement. Le premier étant Emirates et le dernier étant SpiceJet.

                                        

La communication de la RAM autour du prix régional était donc davantage de la poudre aux yeux. Cela ne va pas s’arrêter là. Au cours de son enquête, Consonews est tombé sur des sites qui semblent vouloir rendre service à RAM en affirmant tout de même qu’elle fait partie du classement Skytrax et en titre SVP. Mais, comble de la désinformation, ils ne citent ne serait-ce qu’une seule fois la compagnie dans  leurs articles ou donnent le rang qu’elle occupe.

En capture d’écran un exemple :

scandale RAM Virage auto

Lien du site : https://consonews.ma/828.html

Cette affaire révèle en tout cas l’ampleur de la difficulté à manœuvrer cette phase transitoire entre deux ères surtout que Benhima était un homme de caractère.

Faut-il le regretter ?