Qualité : la fuite en avant ratée de l’ONCF!

2

2

Dans ce qui ce qui pourrait s’apparenter à une communication de crise, l’ONCF vient d’envoyer un communiqué à des médias bien ciblés détaillant sa stratégie pour l’été. L’objectif affiché est de faire face à l’afflux exceptionnel de voyageurs pendant la saison. Sachant bien qu’ONCF a déjà un mal fou à gérer les périodes « basses ».

Au menu :

230 trains programmés chaque jour du lundi 11 juillet au jeudi 08 septembre 2016 avec le renforcement des axes principaux : Casablanca- Rabat- Fès-Marrakech-Tanger-Oujda et Nador.

– Plus de 800 cheminots mobilisés pour accompagner, assister, informer les voyageurs…

– Le renforcement du nombre des guichets de vente de billets, et la mise en place des Distributeurs automatiques

– Ainsi que des offres de voyage à petits prix proposés pour des voyages à la carte en fonction des différents segments de voyageurs

– Et, cerise sur le gâteau, organisation d’ateliers créatifs destinés aux familles voyageant avec leurs enfants au niveau de 5 gares : Rabat ville, Marrakech Casa port, Fès et Tanger ville.

Tout un monde merveilleux presque sans tracas que vous promet ONCF cet été…

Une communication qui, à défaut d’être volontairement trompeuse, montre le décalage hallucinant entre les attentes des usagers et la perception que semblent s’en faire les responsables de l’Office.

En effet, ce qu’attendent ceux qui prennent le train parfois chaque jour est beaucoup plus simple et basique que cela : avoir un train qui part et arrive à l’heure ; que la climatisation fonctionne et qu’il y ait suffisamment de trains et de places pour éviter les surcharge et bousculade.

A ces questions la communication ONCF ne semble pas apporter des réponses concrètes.

Autrement dit, ne vous aventurez pas à prendre le train cet été parce vous risquez de passer une journée en enfer!