Insécurité : les citoyens en ont marre!

1

1

#Zero-grissage pour zéro agression, c’est le hashtag d’une campagne anti-violence urbaine lancée sur les réseaux sociaux. Son objectif est de recueillir 100.000 signatures pour une pétition à transmettre à Abdellatif Hammouch, directeur de la DGSN et de la DGST (sécurité nationale et surveillance du territoire).

La pétition affiche une revendication toute simple, des plus basiques : la sécurité. Elle intervient à la suite d’une montée assez marquée des actes d’agression dans les rues mais aussi ayant atteint même les plages.

Bien que la pétition en soi ne semble pas glaner des signatures à un rythme accélérée, la campagne semble mobiliser de façon assez significative les internautes. Ainsi, plusieurs groupes se sont créés arborant le même hashtag et ce sont des centaines de particuliers à partager et commenter des photos de jeunes armés de ces sabres rappelant les actes barbares de DAECH.

Certains commentateurs y voient une manœuvre délibérée (de qui ?) pour porter atteinte à l’image du Maroc auprès des touristes internationaux et des investisseurs étrangers.

Une lecture qui ne saurait remettre en cause la réalité tangible et matérielle de l’insécurité.

D’autres commentaires se montrent plus factuels en pointant du doigt l’implication des fabricants de sabres. Leur thèse est simple : ceux-là sont bien connus, pourquoi ne pas les interpeller directement ou tout bonnement interdire la fabrication et le port de ce type d’arme ?

Pour l’heure, les autorités compétentes n’ont toujours pas réagi à cette campagne numérique.

Des internautes en appellent directement à l’intervention du roi car avec lui ça va plus vite.

                                              

Commentaire Facebook