Culture LoisirsNewsslide

Presse Digitale: le coup de gueule d’El Afrite!

C’est rare que Naceureddine El Afrite signe des papiers mais aujourd’hui l’heure est visiblement grave. Le fondateur du site medias24.com (et un des fondateurs de L’Economiste) a pris son clavier pour fustiger (sous la forme d’un long article-tribune) une décision du gouvernement d’élargir à la presse digitale une taxe de 5% appliquée aux annonces publicitaires.

« Tout l’avenir de la presse est menacé au Maroc. L’ancien modèle économique subit une érosion inéluctable et aucun modèle économique nouveau et viable ne voit le jour », résume-t-il la situation.

 

En effet, la presse digitale (ou quelques supports plutôt) s’accommodaient bien jusque-là de l’agonie de la presse écrite papier et du transfert d’une partie des budgets publicitaires (400 millions de dirhams) vers les supports électroniques (avec 80% qui vont au couple Google-Facebook).

Aujourd’hui, El Afrit fait le constat amère que l’on est en train de détruire tout l’écosystème journalistique et que finalement personne n’y gagne, ni même l’Etat.

« Il faut raisonner en tant que presse, dans sa globalité. Il y a une seule presse, quel que soit le support, numérique ou papier. Le support n’est qu’un support. L’essentiel dans toute société, est qu’il y ait une presse digne de ce nom, ayant les moyens de produire une information recoupée, vérifiée, rigoureusement présentée et traitée d’une manière désintéressée. Une telle presse est indispensable en démocratie et pour le vivre-ensemble ».

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page