Umnia Bank, Première Banque Participative Marocaine Membre du Conseil Général des Banques et Institutions Financières Islamiques (CIBAFI)

Le Conseil Général des Banques et Institutions Financières Islamiques (CIBAFI) a annoncé l’approbation par son Conseil d’Administration de neuf nouveaux membres représentant six pays.

Umnia Bank est la première banque participative marocaine à adhérer à ce Conseil pour participer à ses travaux qui visent :

– Le soutien des politiques et systèmes de réglementation

– La recherche et les publications

– La sensibilisation et le partage de l’information

– Le développement professionnel

En tant que membre du CIBAFI, la Banque bénéficiera de l’opportunité de participer à des événements clés concernant l’industrie de la finance Islamique : conférences, tables rondes, discussions à huis clos, …. Ceux-ci permettront d’ouvrir de nouveaux horizons de recherche et d’échange, entre les membres, autour des dernières questions émergentes de l’industrie des services financiers Islamiques. Umnia Bank profitera également d’un accès aux bases de données et la documentation du Conseil Général.

En tant que première banque participative marocaine, Umnia Bank confirme à travers cette affiliation son statut de banque de référence de la finance participative au niveau national, et entend œuvrer pour le développement de cette nouvelle activité au Maroc.

A propos du Conseil Général des Banques et Institutions Financières Islamiques (CIBAFI) :

CIBAFI est une organisation internationale créée en 2001 dont le siège social est au Royaume de Bahreïn. CIBAFI est affiliée à l’Organisation de Coopération Islamique (OCI). CIBAFI représente l’industrie des services financiers Islamiques dans le monde, elle contribue à la défense des intérêts de l’industrie de la finance Islamique et la promotion de son rôle, elle vise aussi la consolidation de la coopération entre ses membres et avec d’autres institutions ayant des intérêts et des objectifs similaires.

Le Conseil général compte aujourd’hui 120 membres issus de 32 pays du monde et est reconnue comme la clé de voute de l’architecture internationale de la finance islamique. Le Conseil général vise à soutenir l’industrie des services financiers islamiques en la représentant et en la défendant en termes de politiques réglementaires, financières et économiques qui sont dans l’intérêt général de ses membres et en soutenant le développement du secteur des services financiers islamiques par la promotion des meilleures pratiques.