ADALIA School of Business reçoit M. Salaheddine MEZOUAR

ADALIA School Of Business a créé la différence en permettant aux bacheliers de cette année d’aller à la rencontre de grandes personnalités pour des moments « d’inspiring » et de savoir quelles capacités et mindset devraient-ils développer pour intégrer de grandes entreprises qui étaient présentes parmi nous.

Ainsi, le prétendant à la fonction du patron des patrons, M. Salaheddine MEZOUAR en compagnie de son binôme M. Faiçal MEKOUAR, lors de cet événement sans précédent à Casablanca, ont mis le point sur l’importance de l’innovation et de l’entreprenariat pour faire évoluer voire changer le modèle économique de l’entreprise privée.

Dans son intervention M. MEZOUAR nous a confié les facteurs clés de réussite de la stratégie de développement du secteur privé :

  • L’Accompagnement et l’orientation pour plus de visibilité stratégique ;
  • La prise en compte de l’économie verte dans les différentes stratégies de développement de différents secteurs d’activité ;
  • Et pas des moins important, le respect de la vie humaine. Ce qui implique un réel changement du modèle de société.

Un réel échange, qui a dans sa majorité porté sur l’ingrédient essentiel de réussite étant les valeurs. Notamment : la bienveillance, la confiance, l’acceptation de l’échec, l’écoute et la persévérance.

  1. MEKOUAR a avancé qu’avec autant de potentiel de développement, l’Afrique devrait mettre en place un plan d’action qui rapproche le partage entre les entreprises et être dans une approche d’écoute des problématiques. Anticipation et accompagnement ! il est important que l’entreprise soit en phase avec les évolutions et non les subir. Pour cela dans leur programme, il est question de mettre en place un pont entre les jeunes, l’Etat et la CGEM pour la création de valeur, de relais de croissances et de communauté structurée. Cela a été encouragé par M. Fayçal TADLAOUI qui a adressé un appel d’amour fiscal et financier pour encourager la start-up dans sa démarche d’innovation et de croissance rapide.

Parmi nous était présent le directeur de Microsoft Maroc, M. Hicham IRAQI, qui a dressé un maping des fondamentaux du développement de talents aux yeux de l’entreprise pour ainsi répondre au deuxième axe du programme de la journée à savoir le « mindset of succes ». Il s’agit de développer des capacités puissantes en : critical thinking, le cross collaboration, le coding et les langues.

Il a défini aussi les softs skills nécessaires à développer au-delà de la formation technique sur lesquels étaient en phase les différents intervenants, à savoir : identifier la finesse d’un métier, développer l’humilité face à l’expérience, se familiariser à l’auto-apprentissage, développer l’agilité et la transversalité.

Dans cet événement nous étions accompagné par : M. M.Annas Bougataya, Creative Content Producer à Matin Première, la Lydec qui a insisté sur l’expérience client comme facteur clé de succès par la présence de MmeZineb BENNOUNA, AVITO représentée par Mme Habiba Benjelloun Touimi qui a mis l’accent sur le travail collaboratif en mode « Hapiness » et Jumia food qui a présenté le mindset collaboratif et évolutif pour encourager les jeunes talents.

Le mot de clôture de cet événement est revenu au candidat à la présidence de la CGEM : « notre projet consiste à repositionner la stratégie de développement économique en écoutant l’ancien monde mais surtout en préparant une économie en phase avec les évolutions ».