Publicité: une année 2018 chaotique

La publicité déprime au Maroc! En effet, le marché publicitaire ne cesse de décliner d’une année à l’autre. Ainsi, ses recettes, à fin juillet 2018, sont passées à 3,11 milliards de dirhams au lieu de 3,46 milliards de dirhams une année auparavant (selon des chiffres GAM cités par La Vie Eco’).

Ces chiffres sont très loin du chiffre des 4 milliards de dhs généralement évoqué pour estimer la taille du marché publicitaire marocain; un chiffre en soi peu conséquent.

Les raisons à cette morosité sont à la fois structurelles et conjoncturelles.

Sur le plan structurel, il y a lieu de citer les changement intervenus dans les habitudes de consommation du contenu médiatique: davantage digitalisé et en petits formats.

Quant au conjoncturel, plusieurs professionnels s’accordent à dire que la campagne de boycott qui a marqué l’année 2018 a constitué un vrai choc pour les marques, les plongeant de ce fait dans un attentisme qui semble s’éterniser.