inwiDAYS2019 … L’Afrique à l’heure de la Civictech

Et de sept pour les «inwiDAYS» ! L’événement phare de la scène digitale et entrepreneuriale, s’est tenu le jeudi 7 février 2019 à Casablanca. inwiDAYS s’impose aujourd’hui comme la plateforme incontournable d’échange et de débat autour des technologies de demain. Objectif : Créer une dynamique entrepreneuriale en récompensant les projets les plus innovants.

Des start-ups de plus de 15 pays sur le Continent ont en effet participé aux phases qualificatives du concours. Sur les 8 start-ups finalistes, quatre représentent des pays d’Afrique subsaharienne.

Toutes ont défendu des projets portant sur la même thématique : La Civictech !

Ce mot nouveau désigne l’ensemble des outils technologiques qui permettent aux citoyens d’être connectés, informés et capables d’agir collectivement dans tous les secteurs de la vie quotidienne. Objectif : avoir un plus grand impact sur le quotidien de la communauté, améliorer ses conditions de vie, faire entendre sa voix, sensibiliser ses membres à différentes causes, etc.

«Le choix cette année de la Civictech n’est pas anodin. Une véritable tendance est en train de se dessiner au Maroc et en Afrique. La technologie et les réseaux sociaux ne sont plus un moyen de plaidoyer mais d’action effective et concrète sur le terrain. L’autre composante, tout aussi importante et stratégique : c’est l’appui et le soutien de l’entreprenariat digital en lien avec la thématique de chaque édition.

Et là encore, ce ne sont pas de simples prix que nous accordons. Nous offrons aux porteurs de projet un accompagnement global pour affiner leurs concepts et déployer leurs projets. C’est aussi cela accompagner la transformation digitale au Maroc et en Afrique et c’est aussi à cela que sert notre engagement quotidien pour garantir l’internet pour tous», explique Kenza Bouziri, Directeur Communication Corporate & RSE.

Lors de cette nouvelle édition des «inwiDAYS», présentations (keynotes) et panels de discussions ont contribué à mettre davantage en lumière les nombreux exemples de réussite de Civictech en Afrique. Des expériences qui ont eu un impact significatif sur les communautés bénéficiaires et qui ont permis de démontrer la pertinence de la technologie dans le développement de l’engagement civique dans plusieurs domaines : transparence de la vie publique, monitoring des services rendus à la population, solidarité, etc

Deux keynotes et deux panels de discussions ont ainsi rassemblé plusieurs entrepreneurs, représentants d’institutions publiques, dirigeants d’entreprises et figures de la société civile. Ensemble, ils ont répondu, une journée durant, à plusieurs questions centrales comme : qu’est-ce que la civictech? Peut-elle révolutionner l’engagement civique ? Quels business modèles pour les civictech africaines et quelles perspectives au Maroc et dans la région ?

À l’instar des trois dernières éditions, inwiDAYS 2019 a mis les entrepreneurs au cœur du programme. L’appel à candidature lancé en septembre 2018 a permis de réceptionner, sur la plateforme innov.inwi.ma, plus de 150 projets issus de 15 pays africains.

Au terme d’une étude approfondie des dossiers, 15 projets de start- ups ont ainsi pu réserver leur ticket au programme «Impact Camp» organisé du 25 novembre au 1er décembre 2018, en collaboration avec l’incubateur Impact Lab Africa. Un programme de formation et d’accompagnement accéléré qui a permis à huit entrepreneurs de mieux structurer leurs concepts, d’améliorer leurs prototypes et de se hisser en phase finale lors des inwiDAYS 2019. Ces entrepreneurs proviennent de cinq pays africains : le Maroc, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Cameroun.

Dans l’après-midi du jeudi 7 février, chacun des huit porteurs de projets a pu monter sur scène pour présenter son projet au jury. Les délibérations de ce dernier ont par la suite permis de sacrer les 2 startups civictech les plus prometteuses de l’année. La troisième a, quant à elle, été élue par le public sur la base du meilleur pitch.