GROUPE BANQUE CENTRALE POPULAIRE … RÉSULTATS ANNUELS AU 31 DÉCEMBRE 2018

Le Comité Directeur du Crédit Populaire du Maroc et le Conseil d’Administration de la Banque Centrale Populaire, se sont réunis le 18 mars 2019 sous la Présidence de Monsieur Mohamed Karim MOUNIR, pour examiner l’évolution de l’activité et arrêter les comptes au 31 décembre 2018.

Performances financières traduisant la pertinence des choix stratégiques du Groupe

Le Groupe Banque Centrale Populaire réaffirme son positionnement de référence et affiche des indicateurs de résultats en croissance pour l’exercice 2018.

Le Produit Net Bancaire consolidé du Groupe s’établit à plus de 17 milliards de dirhams, enregistrant une évolution de 4%. Cette croissance est principalement tirée par les performances commerciales et la bonne progression des activités d’intermédiation, au Maroc comme à l’international.

Le Résultat Net consolidé poursuit sa progression et s’apprécie de 3,8% à 3,5 milliards de dirhams. Le Résultat Net Part du Groupe, quant à lui, s’élève à 2,9 milliards de dirhams en progression de 3,5%.

Ces performances renouvelées illustrent le dynamisme économique du Groupe et la pertinence de ses choix stratégiques.
Une dynamique entretenue des activités au Maroc Au titre de l’année 2018, la banque au Maroc consolide son leadership et réaffirme son positionnement de leader de la collecte de l’épargne nationale avec plus de 26% de parts de marché.

Plus particulièrement, le Groupe a capté près d’un quart de la collecte additionnelle des particuliers et a gagné 58 points de part de marché sur le segment des Marocains Du Monde.
Forte de son ancrage régional et de son engagement en faveur du financement de l’économie, la Banque Populaire a distribué plus de 15 milliards de dirhams de crédits au titre de l’année 2018, améliorant ainsi son positionnement de 31 points de base et portant sa part de marché sur ce volet à plus de 24%.

En matière de financement, le Groupe a fortement accompagné le développement des entreprises marocaines, augmentant ainsi sa distribution de 9,4% au profit de ce segment. Ainsi, la marge d’intermédiation clientèle de la banque au Maroc affiche une progression significative de 6,7%, tirée par un double effet de croissance des encours et d’optimisation du coût des ressources.

En outre, le Groupe renouvelle ses performances commerciales et affiche une croissance de près de 7,4% de la marge sur commissions de la banque au Maroc, tirée notamment par une augmentation du taux d’équipement de la clientèle sur l’ensemble des compartiments. Par ailleurs, le Groupe intègre 260 000 nouvelles relations en 2018 et porte son portefeuille à plus de 6 millions de clients.

Véritable relais de croissance du Groupe, les filiales au Maroc poursuivent leur développement et affichent une bonne progression de leurs indicateurs d’activité. Les filiales historiques en particulier enregistrent des résultats en nette croissance qui confortent le positionnement du Groupe sur les métiers financiers.