Dar Saada réalise ses promesses et maintient sa capacité bénéficiaire au titre de l’année 2018

Résidences Dar Saada réalise ses promesses et maintient sa capacité bénéficiaire au titre de l’année 2018 comme annoncé dans son plan stratégique 2018-2020, et ce malgré un contexte conjoncturel difficile

 Le nombre des unités prévendues a augmenté de 15 % en 2018 pour s’établir à environ 4 100 unités dont 30 % d’unités duplex sociales.

 Les premières unités du projet Ocean Palm (Dar Bouazza) ont été livrées au deuxième semestre 2018. La part du chiffre d’affaires provenant du segment moyen standing représente 30 % du chiffre d’affaires global.

 La valeur du stock des unités commercialisées atteint 1,7 milliard de DH à fin 2018.

 Les travaux de la première tranche d’un projet immobilier de 2 000 unités sur une assiette foncière de 40 ha en Côte d’Ivoire ont démarré au deuxième semestre 2018. La contribution au chiffre d’affaires atteindra près de 10 % à partir de 2019.

Comme annoncé lors de sa communication financière semestrielle, Résidences Dar Saada a entamé en 2018 une nouvelle phase de développement de ses activités marquée par trois réalisations majeures : la conception d’un modèle inédit de logement social « nouvelle génération », le développement du segment moyen standing avec de meilleurs standards de finition, et la création de projets immobiliers en Afrique subsaharienne. Aussi, et malgré un contexte sectoriel difficile, Résidences Dar Saada a atteint en 2018 ses objectifs de performance opérationnelle et de ratios bilanciels, traduisant ainsi des fondamentaux financiers sains et solides. En effet, l’année 2018 a servi à démontrer que le business plan de Résidences Dar Saada est pérenne et régulier.

L’exercice 2018 de Résidences Dar Saada a notamment été marqué par :

– La commercialisation d’une nouvelle génération de logement social depuis la fin du premier semestre 2018. En effet, le concept du « social en duplex » a connu un engouement particulier auprès des clients. Le nombre des unités prévendues a augmenté de 15 % en 2018 pour s’établir à environ 4 100 unités dont 30 % sont des unités duplex sociales.

– La livraison des premières unités du projet Ocean Palm, sis à Dar Bouazza, courant le deuxième semestre 2018. La part du chiffre d’affaires provenant du segment moyen standing représente 30 % du chiffre d’affaires global.

– L’autorisation pour la construction d’un projet immobilier consistant en 2 000 unités sur une assiette foncière de 40 ha en Côte d’Ivoire avec la finalisation des premiers témoins. Suite au démarrage des travaux de la première tranche courant le deuxième semestre 2018, la contribution au chiffre d’affaires atteindra près de 10 % à partir de 2019.

Alors que le marché immobilier affiche des tendances baissières, la performance commerciale de Résidences Dar Saada témoigne en 2018 de la confiance dont bénéficie le groupe auprès de ses

clients et traduit sa capacité à consolider les parts de marché dans le secteur du logement social et moyen standing.

La valeur du stock des unités commercialisées atteint ainsi 1,7 milliard de DH à fin décembre 2018. Dans les conditions actuelles, Résidences Dar Saada table sur une pré-commercialisation de 5 000 à 5 500 unités par an entre 2019 et 2020.

Malgré un chiffre d’affaires en baisse par rapport à 2017, le bénéfice net 2018 est resté au même niveau qu’en 2017, soit 327 millions de DH. Cette performance s’explique par la progression du niveau de la marge opérationnelle, à 27 % en 2018 contre 21 % en 2017, et ce par l’amélioration du mix produit (notamment la livraison des premières unités du projet moyen standing Ocean Palm) et la poursuite de l’optimisation des coûts de production et des délais de réalisation des projets livrés.

La société dispose d’une réserve foncière de qualité d’environ 1 114 Ha dont près de la moitié est située sur l’axe Casa-Rabat. Durant l’année 2018, la société a procédé à l’acquisition de plusieurs terrains totalisant 39 ha à Marrakech, Casablanca et Cabo Negro. Le budget d’acquisition prévu à horizon 2020 est de 450 M DH, dont 300 M DH engagés en 2018.

En 2018, Résidences Dar Saada a également maintenu un taux d’endettement en ligne avec ses objectifs. Son ratio d’endettement net se situe à un niveau optimal de 39 %. Toujours maîtrisées, les créances clients s’établissent à 825 millions de DH, soit 5,8 mois de chiffre d’affaires.

Les produits finis sont maintenus à un niveau maitrisable, soit 6 932 unités à fin 2018, dont les deux tiers avec un âge moyen de moins d’un an. Ce stock répondra aux livraisons 2019-2020.

Enfin, et compte tenu de la politique d’investissement de Résidences Dar Saada relative à la consolidation de la réserve foncière pour un développement pérenne et toujours soucieux de rétribuer et de fidéliser les actionnaires, le conseil d’administration réuni en date du 28 mars 2019 a proposé à l’assemblée générale des actionnaires un niveau de dividende par action de 3 DH, soit un dividende yield moyen de 3,5 %.

Commentaire Facebook