Immobilier: chute des ventes de villas à fin mars

Maquette de villas économique à 250.000 à Oujda (Photo L'Economiste)
Source: BAM

Baisse de l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) à fin mars. En effet, cet indice publié par Bank Al Maghrib a enregistré un reculé de 0,7% sur le premier trimestre 2019 “recouvrant des replis de 1,1% pour les prix du résidentiel et de 0,4% pour ceux du foncier ainsi qu’une hausse de 0,9% pour ceux des biens à usage professionnel”, indique la Banque Centrale.

La chute en volume a été beaucoup plus importante: “une diminution de 12,7% traduisant des baisses de l’ensemble des
catégories, avec des taux de 13,4% pour les biens résidentiels, de 12,2% pour les terrains et de 8,5% pour les actifs à usage professionnel”.

En glissement annuel, les prix ont connu un repli de 0,2%, reflétant des baisses de 0,3% pour le résidentiel et de 0,5% pour le professionnel, les prix des terrains s’étant accru de 0,3%.

Par produit, si la baisse est quasi-généralisée, force est de constater que les villas sont le bien qui a été le plus touché. En effet, ces produits de luxe ont vu leur prix baisser de -5,1% d’un trimestre à l’autre (contre -1,3 pour les maisons et -0,9 pour les appartements).

En volume de transactions, la chute est plus manifeste: -21,5% d’un trimestre.

Toutefois, le résidentiel se porte bien en termes de volume d’une année à l’autre: +4,5% global et 4,4% pour les apparts’, 6,6% pour les maisons et 2,7% pour les villas.

Commentaire Facebook