Volvo Cars réalise une croissance à deux chiffres de ses ventes mondiales en août

Volvo Cars, le constructeur automobile premium, annonce une progression de 10,2% de ses ventes mondiales durant le mois d’août et par rapport à la même période une année auparavant. Au total, ce ne sont pas moins de 47796 véhicules de la marque qui ont été vendus lors du mois le plus chaud de l’année. Derrière cette performance, une nette croissance en volumes enregistrée, pour le constructeur suédois, sur l’ensemble de ses régions commerciales.

Depuis le début de l’année en cours et jusqu’au mois d’août, les ventes de Volvo Cars se sont soldées par 443.168 véhicules écoulés, ce qui représente une hausse de 7,6 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Derrière ces bonnes performances, le succès du nouveau XC60 (14 969 unités vendues contre 13 364 en 2018) et du XC40 (8200 unités écoulées contre 6 540 en 2018). La frénésie commerciale qu’ont connue ces deux modèles phares de la gamme XC de Volvo avait d’ailleurs poussé la marque suédoise à augmenter, il y’a quelques mois de cela, la capacité de production de ses usines basées en Chine et en Belgique. Le SUV primé XC 90, qui repose sur la plateforme modulaire SPA (Scalable Product Architecture) développée en interne par Volvo Cars, a également fait office de best seller : et pour cause, 7 222 unités de ce modèle ont été vendues contre 7 134 en 2018. Pour leur part, les tous derniers modèles lancés par le constructeur, à l’instar de la berline S60 (produite aux États-Unis), du break V60, ou encore du V60 Cross Country, ont contribué de manière significative à la hausse des volumes écoulés.

Dans le détail, ce ne sont pas moins de 16 639 nouvelles immatriculations qui ont pu être réalisées sur le marché européen en août, ce qui représente, en substance, une progression de 11,5 % par rapport à la même période une année auparavant. Le mois dernier, Volvo a connu des hausses importantes sur ses trois marchés principaux (+29,4 % en Suède, +30,8 % au Royaume Uni et +8,6 % en Allemagne, par rapport à août 2018).

Concernant les ventes en Chine, elles se sont élevées à 14 212 véhicules en août, en augmentation de 24,8 % par rapport à la même période de l’année précédente. Cette croissance substantielle est la conséquence du succès des modèles XC60 et S90 qui sont produits localement.

Les ventes en Amérique ont, de leur côté, atteint 9194 véhicules pour le mois d’août, ce qui représente une hausse de 2,5 % par rapport à la même période une année auparavant. C’est le modèle XC90 qui a enregistré les meilleures performances au niveau de cette région du monde, suivi de près par le XC60.

Côté annonces, Volvo Cars continue à placer l’électrification au cœur de sa stratégie. À compter de fin 2019, chaque nouvelle Volvo possédera un moteur électrique, ce qui mettra un terme historique à la production, par la marque, de véhicules exclusivement à combustion.

Volvo Cars a également poursuivi le chantier de construction de sa nouvelle unité de production en Caroline du Sud, une première pour le constructeur aux États-Unis. Outre la production de la nouvelle berline de taille intermédiaire Volvo S60, cette unité produira, dès 2021, la nouvelle génération de son SUV XC90. Ce chantier porte l’investissement total de Volvo Cars dans ses opérations de production aux États-Unis à plus de 1,1 milliard de dollars et impliquera la création de près de 4 000 emplois sur le site de Charleston.

 

Commentaire Facebook